Publié

ConsommationBlack Friday: bilan positif, dopé par les commandes en ligne

La traditionnelle braderie du vendredi suivant Thanksgiving a parfaitement fonctionné, malgré la crise. Les ventes en ligne ont doublé.

En raison des mesures mises en place pour endiguer la pandémie, la désormais traditionnelle braderie du «Black Friday» a vu cette année l’engouement du public canalisé sur les offres en ligne.

Celles-ci ont quasiment doublé par rapport à l’année dernière pour les enseignes spécialisées du groupe Migros, a indiqué vendredi à AWP un porte-parole du géant orange. Et de préciser que les achats sur internet et ceux «contrôlés dans les magasins» se sont traduits par une hausse des ventes conforme aux attentes.

«Peu après minuit, nous étions déjà en rupture de stock sur les premiers produits», a indiqué Digitec Galaxus, signalant un engouement particulier pour les aspirateurs et les machines à café, qui se sont vendus dès les premières heures «comme des petits pains».

On ignore encore si Digitec Galaxus atteindra les objectifs fixés pour ce «Black Friday» mais une chose est sûre, «en termes de recettes, nous sommes nettement au-dessus du niveau de l’année dernière», a indiqué la direction de la filiale de Migros.

Succès aussi pour Coop et Brack

Le concurrent Coop a également signalé une demande accrue sur sa plateforme Coop.ch, ainsi que sur les sites spécialisés Microspot et The Body Shop. Un porte-parole a souligné que les ventes en ligne sont en nette augmentation depuis le printemps. Pour ce qui est des activités stationnaires, l’évolution est «conforme aux attentes», a-t-il ajouté, sans plus de précisions.

«Les ventes de nos offres Black Friday ont très bien marché», assure de son côté un communicant de la plateforme de vente en ligne Brack.ch, signalant que cette année, le public a été particulièrement friand d’articles électroniques de divertissement et de produits informatiques.

Le distributeur a constaté dans la nuit une affluence sensiblement supérieure à celle de 2019 sur son site, mais à en croire son porte-parole, les serveurs ont bien fonctionné et il n’y a pas eu d’interruption de service à déplorer.

Ce qui n’a pas été le cas d’Interdiscount, dont le site est resté inaccesssible dans la matinée en raison de la trop forte affluence, a expliqué le porte-parole de la maison-mère Coop. La plateforme est entre-temps à nouveau disponible.

(ats/nxp)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!