Publié

TourismeBlake et Mortimer retrouvent un mur à Bruxelles

La fresque des héros de Jacobs avait été délogée de sa façade suite à la construction de logements pour étudiants. La Ville lui a retrouvé un emplacement pour 2021.

par
Michel Pralong
La reproduction de la couverture de «La marque jaune» avait disparu en 2019.

La reproduction de la couverture de «La marque jaune» avait disparu en 2019.

visit.brussels

By Jove, il était temps! Effacés du parcours BD de Bruxelles en 2019, Blake et Mortimer vont retrouver un mur au premier semestre 2021. Le Conseil communal de la Ville a en effet accepté lundi 23 novembre le budget de 41 000 euros (44 500 francs) pour reproduire la couverture de «La marque jaune» sur une nouvelle façade, annonce la RTBF.

Celle-ci avait été peinte une première fois en 2005 sur le mur du 24, rue du Houblon. Si elle a disparu en 2019, ce n’est pas parce que le bâtiment avait été démoli mais parce que la construction de logements d’étudiants, à côté, avait masqué la fresque.

L’échevin bruxellois de la rénovation urbaine tenait cependant à la replacer ailleurs. «Nous avons d’abord recherché un lieu dans les environs immédiats de la rue du Houblon. Mais après discussion avec les ayants droit et la maison d’édition, il a été proposé de chercher plutôt un site dans les Marolles, près du Palais de justice, où Edgar P. Jacobs a habité», dit-il à la RTBF. Et ce nouvel emplacement, c’est le 6 de la rue du Temple.

C’est sur cette façade à gauche que réapparaîtront Blake et Mortimer.

C’est sur cette façade à gauche que réapparaîtront Blake et Mortimer.

Google

Il s’agit d’une ruelle étroite en pente. «Certes, la rue n’est pas large mais l’emplacement permet de voir la fresque depuis la rue Haute qui enregistre beaucoup de passages». La fresque de deux héros (dont le dernier album «Le cri du Moloch», vient de sortir) devrait être réalisée au premier semestre 2021, retrouvant ainsi sa place dans le parcours BD de la ville, qui compte plus de 50 fresques. La RTBF précise d’ailleurs que l’objectif est désormais d’en créer cinq à six nouvelles par an et d’étendre de plus en plus le périmètre dans lequel on trouve ces peintures.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé