Publié

footBlatter demande à Netanyahu de faciliter les mouvements du foot palestinien

Le président de la Fédération internationale de football (Fifa) Sepp Blatter a demandé mardi au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu de faciliter les activités et déplacements du football palestinien.

M. Blatter s'est déclaré "très heureux" d'être reçu par le Premier ministre Netanyahu, selon un communiqué de la Fifa. "Je lui ai expliqué le contenu du mandat qui m'a été donné par le congrès de la Fifa en mai. En bref: faciliter le mouvement des équipes, des arbitres - mais aussi des équipements de football - vers, hors et en Palestine", a indiqué M. Blatter. "J'ai demandé l'aide du Premier ministre et il m'a dit oui. Il m'a aussi demandé de l'aider à faire en sorte que le football ne soit pas utilisé comme un outil politique", a ajouté le président de la Fifa, annonçant la création d'une Task Force" comprenant la Fifa, l'UEFA (fédération européenne) et les fédérations israélienne et palestinienne de football. Le communiqué des services de M. Netanyahu ne fait pas mention de la demande du président de la Fifa, affirmant que "le Premier ministre a décidé de montrer à M. Blatter des preuves concrètes de l'utilisation par les Palestiniens de terrains de football pour tirer des roquettes sur la population civile en Israël". Il lui a montré "entre autres des photos aériennes du 16 novembre 2012 montrant des sites de lancement de missiles Fajr-5 dans le stade de football de Gaza", selon le texte, ajoutant que le Premier ministre avait demandé que "la Fifa fasse preuve de fair-play envers Israël et ne laisse pas utiliser le sport à des fins de propagande contre Israël". La Fifa s'était engagée en novembre à reconstruire le Palestine Stadium de Gaza, partiellement détruit par des raids israéliens pendant l'opération dans la bande de Gaza (14-21 novembre). Cette enceinte, qui accueille la sélection de Palestine, a une capacité de 10.000 places, a subi des dommages estimés à plusieurs millions de dollars. L'armée israélienne avait affirmé que "l'enceinte du stade était utilisée pour lancer des roquettes vers Jérusalem et Tel-Aviv". bur-sst/nb

(AFP)

Votre opinion