08.03.2016 à 15:59

Mondial 2006Blatter réfute les propos de Beckenbauer

Franz Beckenbauer a affirmé que les 10 millions de francs suspects avaient été versés pour obtenir une subvention de la FIFA.

«Une telle chose n'aurait pas pu se produire sous ma présidence», a affirmé Sepp Blatter.

«Une telle chose n'aurait pas pu se produire sous ma présidence», a affirmé Sepp Blatter.

Keystone

L'ex patron de la FIFA Sepp Blatter est désormais prêt à s'exprimer sur les accusations de corruption liée à l'attribution de la Coupe du monde 2006 en Allemagne.

Le Valaisan réfute les propos tenus par le président du comité d'organisation de la compétition, Franz Beckenbauer, qui a affirmé que les 10 millions de francs suspects avaient été versés pour obtenir une subvention de la FIFA et non pas pour acheter des voix.

«Une telle chose n'aurait pas pu se produire sous ma présidence», a affirmé Sepp Blatter à l'agence de presse allemande dpa. «C'est invraisemblable, et surtout faux. C'est même absurde», a poursuivi le Haut-Valaisan, qui ne s'était pas encore exprimé à ce sujet. «Maintenant que je ne suis plus président de la FIFA, je peux dire ce que je sais», a-t-il souligné.

Sepp Blatter est cependant incapable d'expliquer comment ces fameux 10 millions de francs versés par Beckenbauer et par l'entrepreneur Robert Louis-Dreyfus (patron d'Adidas à l'époque) se sont retrouvés sur le compte d'une société qatarie qui serait sous sous l'influence de Mohamed bin Hammam, ex membre du comité exécutif de la FIFA banni à vie du football en 2011 pour corruption:

«Ça a certainement l'air bizarre. Mais c'est un problème allemand», a-t-il simplement rétorqué.

(si)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!