Courage: Bloqué dans l'eau: «Le yoga m'a sauvé la vie»
Publié

CourageBloqué dans l'eau: «Le yoga m'a sauvé la vie»

Un Australien tombé dans une mare sous sa pelle mécanique a survécu à quelques centimètres de la noyade grâce à la position du cobra.

par
Lematin.ch
«C'était sa pure force mentale et sa détermination à survivre qui lui ont permis de ne pas se noyer», estime son épouse

«C'était sa pure force mentale et sa détermination à survivre qui lui ont permis de ne pas se noyer», estime son épouse

Daniel Miller, 45 ans, était occupé à faire des travaux de terrassement dans sa propriété au nord de Sydney lorsque le sol a cédé sous son tractopelle et qu'il s'est retrouvé bloqué dans l'eau par le véhicule. Il a expliqué au «Sydney's Daily Telegraph» qu'il avait survécu en adoptant la pose du cobra apprise en pratiquant le yoga, arquant son dos pour sortir son visage de l'eau, jusqu'à ce qu'un voisin entende son appel au secours. «Je ne suis pas un yogi mais je crois qu'on peut dire que ma pratique m'a sauvé la vie.»

Durant ces cinq heures, il a tenu pour revoir son épouse Saimaa et leurs deux enfants en bas âge. «Je n'allais pas les laisser me retrouver mort, flottant dans l'eau boueuse. J'allais me battre... Donc je me suis mis dans un état quasi robotique: bouger un peu les bras, rester calme et logique, respirer. A un moment donné j'ai observé un criquet qui grimpait sur un brin d'herbe...»

«C'était sa pure force mentale et sa détermination à survivre qui lui ont permis de ne pas se noyer. Ainsi que le fait d'être en bonne santé, physiquement et mentalement. Rien à voir avec la chance», estime sa femme.

Les pompiers arrivés sur place ont vidé la mare de l'eau et de la boue avant de pouvoir le dégager de sa position. «La manière dont il a tenu le coup dans cette position aussi longtemps et vraiment incroyable», estime le capitaine des pompiers de la Nouvelle-Galles du Sud, Steve Howard.

M. Miller a été emmené à l'hôpital de Newcastle en hélicoptère, où il a été soigné pour une hypothermie et de légères blessures au dos.

Votre opinion