Automobile: BMW fait mieux qu'espéré
Publié

AutomobileBMW fait mieux qu'espéré

Le constructeur automobile allemand a dégagé un bénéfice net en léger repli au deuxième trimestre 2015, de 1% sur un an.

BMW, confiant, s'attend à «une croissance solide».

BMW, confiant, s'attend à «une croissance solide».

Archives/photo d'illustration, Keystone

D'avril à juin, le groupe bavarois BMW a dégagé un bénéfice net de 1,75 milliard d'euros (1,88 milliard de francs), contre 1,77 milliard un an plus tôt. Le constructeur a ainsi fait mieux que prévu par les analystes interrogés par l'agence financière américaine Bloomberg, qui misaient sur 1,66 milliard.

Du côté des ventes, le groupe a enregistré une évolution favorable pour ses marques BMW et Mini, dont le nombre de véhicules écoulés a progressé respectivement de 4,9% et de 23,8% sur un an. La marque Rolls-Royce a en revanche affiché une baisse de ses ventes de 7,7% au deuxième trimestre.

Davantage de coûts de personnel

Le chiffre d'affaires du groupe ressort en hausse de 20,2% sur un an sur la période, à 23,93 milliards d'euros, selon un communiqué publié ce mardi 4 août, surpassant les attentes des analystes.

Côté opérationnel, le bénéfice d'exploitation (EBIT) a en revanche reculé de 3% sur un an, à 2,52 milliards d'euros. Une baisse que BMW justifie entre autres par une hausse de ses coûts de personnel ainsi que des dépenses supplémentaires liées au lancement de nouveaux produits et à la réorientation de son offre de véhicule, notamment en direction des compacts.

«Depuis quelques temps maintenant, nous avons prêté attention à la normalisation du marché automobile chinois. Sur le moyen et long terme, toutefois, nous restons intimement convaincus de son potentiel de croissance», a commenté dans un communiqué Friedrich Eichiner, directeur financier du groupe.

Sur les six premiers mois de l'année, BMW affiche une progression de 17,6% de son chiffre d'affaires, à 44,85 milliards d'euros, ainsi qu'une hausse de 1,2% de son bénéfice net, à 3,3 milliards.

Fort de ces résultats, le groupe a confirmé ce mardi ses objectifs pour l'ensemble de l'année, à savoir «une croissance solide», de ses livraisons et de son bénéfice avant impôts.

(ats)

Votre opinion