01.03.2012 à 18:15

MotoBMW maîtrise aussi le monde du scooter

Un moteur de 647 cm3 et un châssis commun pour deux scooters aux vocations opposées: le constructeur allemand voit double en ce début d’année.

von
Claude Bovey
Madrid

Chez BMW, on aime nommer le monde du scooter «Urban Mobility». Un concept bientôt décliné en version électrique et sur de plus petites cylindrées. En attendant, cette appellation sonne «djeune» mais aussi un brin «Bobo»… C’est ainsi que la firme allemande signe son arrivée parmi les constructeurs de scooter. Ou plutôt, elle y effectue son retour après l’échec commercial qu’avait subi le C1, son extravagant scooter 125?cm3 recouvert d’un toit. Et, pour marquer ce retour en force, ce n’est pas un, mais deux scooters issus d’une même base, aux caractéristiques et aux vocations bien différentes, qui sont proposés pour ce début de saison. Chez BMW on ratisse large tout en ne cachant rien du but avoué de la manœuvre: faire de l’ombre à son principal concurrent qu’est le TMax, le légendaire big scooter sportif de Yamaha.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!