Publié

footBolivie: deux autres dirigeants du foobtall appréhendés par la police

Deux hauts responsables du football bolivien, le secrétaire de la Fédération et celui de l'Association nationale (en charge du secteur amateur), se sont présentés jeudi à la police qui les a appréhendés dans le cadre d'une enquête pour corruption présumée.

Les deux hommes, Pedro Zambrano et Jorge Justiniano, étaient recherchés depuis mercredi dans le cadre de cette vaste enquête, qui a mené au placement en détention du président de la Fédération bolivienne de football, Carlos Chavez, également trésorier de la Confédération sud-américaine (Conmebol). Ils se sont présentés à la police à Sucre (sud-est), où le procureur de la République a ouvert l'enquête sur l'affaire de corruption présumée. Le ministère public accuse Chavez, qui était toujours détenu jeudi, ainsi que les autres dirigeants de "blanchiment d'argent illicite, trafic d'influence, infraction fiscale et fraude aggravée". Interrogé par le quotidien Le Devoir, Chavez a toutefois assuré qu'il restait président de la Fédération, en dépit de sa situation actuelle. Le secrétaire général de la Fédération, Alberto Lozada, impliqué dans la même affaire, était toujours jeudi en résidence surveillée avec paiement d'une caution. Le 2 juin, la justice bolivienne avait annoncé l'ouverture d'une enquête visant les dirigeants de la FBF dans le cadre du scandale de corruption entachant la Fifa. Selon les investigations, Chavez aurait reçu un pot-de-vin d'un montant de 7,5 millions de dollars. Puis, le 23 juin, une autre enquête visait Chavez, le président de la Ligue de football professionnel, Fernando Humerez, Jorge Justiniano et Pedro Zambrano. Dans l'enquête du ministère public figurent les noms d'une quarantaine de dirigeants du football bolivien, qui ont été convoqués. jac/rb/mav/cl/cda/dhe

(AFP)

Votre opinion