Publié

Hockey sur glaceBoston prend l'avantage

Boston a pris l’avantage 2-1 dans la finale de NHL qui l’oppose à Chicago. Les Bruins se sont imposés 2-0 lundi soir, fêtant ainsi leur septième succès d’affilée à domicile dans ces play-off.

Cette rencontre fut la première de la série à ne pas se jouer en prolongation. La «faute» à un Tuukka Rask impérial: le portier finlandais des Bruins signait son troisième blanchissage dans ces play-off en réussissant 28 arrêts. Il ne tremblait notamment pas lorsque les Blackhawks bénéficiaient d’une ultime supériorité numérique à 4’05’’ du terme de la partie.

Boston, qui évoluera à nouveau dans son antre du TD Garden mercredi lors de l’acte IV, a forcé la décision dans le deuxième tiers-temps. Auteur du but de la victoire dans le deuxième match, Daniel Paille ouvrait la marque à la 23e minute en profitant d’assists réalisés par deux joueurs ayant évolué en Suisse durant le lock-out, Chris Kelly (ex Red Ice) et Tyler Seguin (ex Bienne). Et c’est un autre ancien mercenaire de LNA, Patrice Bergeron (ex Lugano), qui doublait la mise en supériorité numérique sur une passe millimétrée de Jaromir Jagr (35e).

Les Bruins, qui avaient mené 3-1 dans le premier match de la série avant de s’incliner lors de la troisième prolongation (3-4), ont cette fois-ci parfaitement tenu le choc sur le plan défensif. Ils ont également profité du manque de tranchant des Blackhawks, incapables de se créer de réelles occasions de but. L’absence de l’attaquant Marian Hossa, apparemment touché par un puck à l’échauffement, n’explique que partiellement l’inefficacité d’une équipe de Chicago qui n’a inscrit qu’un but dans les deux derniers matches.

(SI)

Votre opinion