Publié

PeopleBrahim Zaibat, l'étoile dansante de Madonna

En couple avec Madonna depuis trois ans, le jeune Lyonnais est la révélation de «Danse avec les stars 4». Portrait.

par
Catherine Hurschler
TF1

Brahim Zaibat a gagné une première bataille: médiatiquement, il n'est plus le «toy boy» de Madonna. Le Lyonnais devait ce qualificatif peu valorisant à leur différence d'âge (27 ans) et au fait qu'il succédait au jeune mannequin brésilien Jesus Luz, plutôt perçu comme une baby-sitter pour les enfants de la star que comme un talent nécessaire dans le monde de la mode. Hasard de la vie: Jesus Luz a été éliminé le 26 octobre de la version italienne de «Danse avec les stars», où il tentait de renouer avec le succès. Le chemin est tout autre pour Brahim Zaibat, qui s'est qualifié pour la finale française de «Danse avec les stars 4» avec une seule idée en tête: faire oublier ses liens avec Madonna. Depuis qu'il a 9 ans, le Lyonnais est un champion de breakdance avec pas moins de trois titres mondiaux décrochés dans deux groupes différents, entre 2003 et 2007.

L'exemple des grands de son quartier

«Personne ne sait ce que j'ai fait dans ma carrière», se désolait-il avant le début de l'émission diffusée sur TF1. Pas faux. Bien avant ce fameux 22 septembre 2010 où il a dansé pour Madonna lors de la présentation de la ligne de vêtements «Material Girl» élaborée avec sa fille, Lourdes, Brahim Zaibat a commencé par travailler ses mouvements devant l'Opéra de Lyon. «Quand on grandit dans un quartier dit sensible, nos aînés sont des modèles. Chez moi, les grands dansaient et participaient à des émissions comme «Graines de stars». Ils faisaient la fierté de tous», s'est-il souvenu dans Gala. D'autres copains deviennent dealers, mais Brahim reste droit dans ses baskets, par respect pour sa mère, Patricia, qui élève seule quatre enfants: «Bien sûr, ces copains-là gagnaient plus d'argent que moi, mais je n'allais pas rajouter des problèmes à ma mère.» En 2005, Brahim Zaibat intègre la troupe de Kamel Ouali pour «Star Academy». Sa passion devient enfin son métier et il prend l'habitude de reverser une partie de ses cachets à sa famille. Sauf à ce père qui les a exclus en abandonnant le foyer conjugal: «A partir de l'instant où, en tant qu'aîné, j'ai pris la place de mon père, j'ai cessé de chercher à le voir et d'être en quête permanente de son attention.»

Un show en solo?

Pour son parcours dans «Danse avec les stars 4», Brahim Zaibat ne semble pas non plus rechercher l'avis de sa célèbre compagne, qu'il a qualifiée une fois de «cinquième jurée». Discret, voire secret, le jeune homme de 28 ans refuse d'étaler sa vie privée, peut-être par peur d'en perdre le contrôle. C'est à peine s'il lâche que Madonna n'a pas aimé son tango sur la musique de Bruno Mars, le mois dernier. Et quant à lui faire avouer ses sentiments, c'est mission impossible: «Madonna est une femme normale, avec deux yeux, deux bras et deux jambes», dit-il sur RTL. En janvier 2012, la chanteuse de 55 ans se montrait plus enflammée. Sur ABC, elle disait être l'élément «romantique» de leur couple: «Même si nous sommes éduquées et intelligentes, les femmes rêvent toujours de ce chevalier en armure qui viendra les chercher pour une vie entière de bonheur et je ne suis pas différente des autres. L'idée de me remarier un jour me plairait bien.» Jusqu'à présent, ses déclarations n'ont pas impressionné Brahim Zaibat, qui place sa carrière au centre de ses priorités. «Je veux faire de la scène et danser, mais avec personne devant.» A la place de Madonna, on s'inquiéterait quand même un peu…

Ton opinion