Football - Breel Embolo, le retour dans la lumière
Actualisé

FootballBreel Embolo, le retour dans la lumière

L’attaquant suisse, auteur d’un doublé lors du carton de Mönchengladbach contre Bielefeld (5-0), n’avait plus marqué en club depuis janvier et son écart de conduite.

par
Simon Meier
Breel Embolo ouvre le score pour le Borussia Mönchengladbach, dès la 6e minute du match de dimanche contre Bielefeld.

Breel Embolo ouvre le score pour le Borussia Mönchengladbach, dès la 6e minute du match de dimanche contre Bielefeld.

Getty Images

En un match, Breel Embolo a inscrit deux fois plus de buts qu’il n’en avait marqué avec son club jusqu’ici en 2021. Auteur d’un doublé lors du carton (5-0) réalisé par le Borussia Mönchengladbach, dimanche après-midi, contre Bielefeld, l’international helvétique a signé une performance de haut vol et de bon augure pour la fin de saison, Euro compris.

Pour l’ex-gamin du FC Bâle, aujourd’hui 24 ans, ce doublé assorti d’une passe décisive sur le cinquième but d’Alassane Pléa, tombe on ne peut mieux. Bien sûr, Embolo n’est pas un buteur pur et dur. Mais il n’en reste pas moins que pour tout joueur offensif, au bout d’un moment, marquer reste le but du jeu. Or, cette année, il n’avait fait trembler les filets qu’à une seule reprise avec Gladbach. C’était le 2 janvier, déjà face à Bielefeld. Un maigre bilan un brin amélioré par son ouverture du score de la tête, le 25 mars passé, lors de la victoire de l’équipe de Suisse en Bulgarie (0-3).

Une peine et des répercussions

A sa décharge, Breel Embolo était titularisé en Bundesliga pour la première fois depuis fin février. Il faut dire que l’hiver avait été agité pour lui; c’est l’autre raison pour laquelle ce doublé contre Bielefeld tombe à point nommé. Parce que la dernière fois qu’il avait fait les gros titres, ce n’était pas pour de bonnes raisons.

«EMBOLO, premiers buts après la Corona-party», a tout de suite titré le site Internet de Bild, après la rencontre. L’épisode est encore dans toutes les têtes: en janvier passé, le joueur avait enfreint les règles du confinement en participant à une soirée en janvier à Essen - son club l’avait amendé à hauteur de 200000 euros. Et la peine s’était répercutée sur le terrain, sous la forme d’un temps de jeu réduit.

L’Euro à l’horizon

Sur le papier, c’est donc un peu comme une renaissance pour Breel Embolo. Reste à savoir s’il aura l’occasion de la confirmer sur le terrain, dans les semaines à venir. Mönchengladbach, septième de Bundesliga, peut aller gratter une place en Ligue Europa. Et dans un horizon plus ou moins proche, il y a un Euro avec l’équipe de Suisse. En ce sens, la prestation dominicale de son poulain n’aura sans doute pas échappé au sélectionneur Vladimir Petkovic.

Votre opinion