Brendan Fraser: «Ma mère n’a pas élevé un hypocrite»

Publié

HollywoodBrendan Fraser: «Ma mère n’a pas élevé un hypocrite»

L’acteur n’ira pas aux Golden Globes s’il est sélectionné. Il n’a pas pardonné l’attitude de l’association organisatrice de la cérémonie lorsque sa vie et sa carrière ont sombré.

par
JChC
Brendan Fraser à la Mostra de Venise au mois de septembre dernier.

Brendan Fraser à la Mostra de Venise au mois de septembre dernier.

Getty Images

«J’ai plus de griefs contre l’Association de la presse étrangère à Hollywood que je n’ai de respect pour elle.» Brendan Fraser, ex-jeune premier d’Hollywood (souvenons-nous de «La Momie» en 1999) avant de sombrer dans l’obésité et la dépression, semble sortir de l’ornière. Sa prestation acclamée dans «The Whale», dernier film en date de Darren Aronofsky, lui permet d’envisager une de ces résurrections qu’affectionne l’industrie du cinéma américain. Au point que l’acteur pourrait être sélectionné pour les Golden Globes (ça, on le saura la semaine prochaine), la cérémonie organisée précisément par l’Association de la presse étrangère (HFPA). Elle se tiendra en janvier prochain.

Mais même si l’hypothèse se concrétise, Brendan n’y participera pas, a-t-il indiqué au magazine GQ qui lui a offert mercredi sa couverture. L’acteur a visiblement gardé au travers de sa gorge l’attitude de l’association lorsqu’il avait rendu publique l’agression sexuelle dont il aurait été victime en 2003 de la part de Philip Berk, un président de l’HFPA aujourd’hui déchu, traumatisme qui avait contribué à sa descente aux enfers. À l’époque l’association avait manifestement serré les rangs derrière Berk en tentant de faire signer à Fraser un protocole stipulant que les gestes inappropriés étaient de l’ordre de la blague et non une agression sexuelle. Un accord que Fraser refusa d’entériner. Quant aux excuses soi-disant exprimées ultérieurement par Philip Berk, ces dernières ne comportaient aucune reconnaissance de responsabilité, estime toujours Brendan Fraser. Et ce n’est que de longues années plus tard, suite à un autre scandale que l’association excluait Berk en 2021

«Tout vient de cette affaire», estime-t-il. «Et ma mère n’a pas élevé un hypocrite. Vous pouvez me traiter de tous les noms, mais pas de celui-ci», ajoute-t-il pour expliquer pourquoi sa participation est à ce stade totalement exclue.

Ton opinion

0 commentaires