France: Bretagne pas assez ensoleillée pour... ce feu

Publié

FranceBretagne pas assez ensoleillée pour... ce feu

Le Nord-Ouest français a une réputation peu «reluisante». Que ce feu de circulation soit inutilisable par manque d'énergie solaire ne va pas arranger les choses.

par
DS
Châteauneuf-d'Ille-et-Vilaine (arrondissement de Saint-Malo) avait posé un feu de circulation fonctionnant à l'énergie solaire. Mais il n'y a jamais eu assez de soleil...

Châteauneuf-d'Ille-et-Vilaine (arrondissement de Saint-Malo) avait posé un feu de circulation fonctionnant à l'énergie solaire. Mais il n'y a jamais eu assez de soleil...

iStock (photo d'illustration)

Cinquante nuances de gris. Le ciel breton a la réputation tenace de ne laisser que peu de répit aux rayons du soleil qui souhaiteraient s'infiltrer à travers les nuages et frapper le sol du Nord-Ouest français.

Ce n'est pas l'espoir douché du premier feu tricolore fixe intelligent en Europe (et deuxième au monde) qui redorera son blason. En tout cas pas grâce à notre plus proche étoile, raconte franceinfo.

Eole pour Hélios

À Châteauneuf-d'Ille-et-Vilaine (arrondissement de Saint-Malo), on posait en effet fièrement, en 2016, un feu de circulation révolutionnaire, car doté de panneaux solaires. Mais les hivers bretons ne le voient pas assez, le soleil. Du coup, l'indicateur lumineux fonctionne mal.

La solution? Eh bien on change son fusil d'épaule et on l'alimente grâce... au vent. Cela aura toutefois coûté 90'000 euros à la commune. Mais il existe bien une façon de se rassurer: «En Bretagne, la pluie ne mouille que les cons», disait Olivier de Kersauson, navigateur et écrivain français, et propriétaire d'un restaurant à... Brest.

Ton opinion