16.09.2020 à 04:51

JusticeBritney Spears ne veut pas du co-tuteur choisi par son père

La chanteuse affirme que la personne désignée par son papa pour prendre soin de ses biens est «particulièrement inadaptée» pour ce poste. Les documents qu’elle a déposés au tribunal sont sans appel: elle en a marre de payer.

par
Cover Media & LeMatin.ch
Britney Spears est sous sa tutelle depuis 2008, après une dépression très médiatisée.

Britney Spears est sous sa tutelle depuis 2008, après une dépression très médiatisée.

AFP

Britney Spears a fait valoir qu’Andrew Wallet, l’ancien co-tuteur de sa succession que son père a rappelé à ce poste, est «particulièrement inadapté». L’avocat s’est occupé des affaires de la chanteuse avec son père, Jamie Spears, de 2008 à 2019, et a été payé près de 500’000 dollars par an. Il a également reçu un dédommagement de 100’000 dollars quand il a quitté sa position en mars 2019.

Le père de la star, Jamie Spears, souhaite son retour, mais Britney Spears se bat contre cette réembauche, insistant sur le fait qu’elle ne peut plus se le permettre. Selon les documents déposés au tribunal ce lundi 14 septembre, l’interprète de «Toxic» explique qu’elle ne veut plus chanter pour le moment, et qu’elle doit donc faire «des choix budgétaires difficiles à l’avenir».

L’avocat est beaucoup trop cher

Elle affirme que son père, avec qui elle a une relation difficile, prétend ne pas connaître sa situation financière en essayant de ramener Andrew Wallet à bord, et soutient que celui-ci est «inadapté» à ce poste parce qu’il est beaucoup trop cher.


Après le dépôt des documents par Britney Spears, son père a riposté, affirmant que les objections à la reconduction d’Andrew Wallet comme co-conservateur sont «pleines d’inexactitudes factuelles». Et il demande à un tribunal de tenir une audience pour évaluer les faits.

La pop star se bat depuis de longs mois pour mettre fin au rôle de son père en tant que seul tuteur de ses biens. Britney Spears est sous sa tutelle depuis 2008, après une dépression très médiatisée.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
2 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

djey

17.09.2020 à 14:07

et? ....... cela sert à quoi de parler de ça ?

Merci

16.09.2020 à 04:56

au "LeMatin" de bien m'avoir réveillé par cet article passionnant....