15.08.2020 à 13:18

FootballBürki: «Lucien Favre a fait une très bonne saison»

Le BVB Dortmund était à Bad Ragaz cette semaine pour un camp d’entraînement. Manuel Akanji et Roman Burki se sont prêtés au jeu de l’interview.

par
Thibaud Oberli
1 / 7
Roman Buerki , le 14 août in Bad Ragaz  (KEYSTONE/Gian Ehrenzeller)

Roman Buerki , le 14 août in Bad Ragaz (KEYSTONE/Gian Ehrenzeller)

KEYSTONE
Marvin Hitz, le 14 août in Bad Ragaz . (KEYSTONE/Gian Ehrenzeller)

Marvin Hitz, le 14 août in Bad Ragaz . (KEYSTONE/Gian Ehrenzeller)

KEYSTONE
Lucien Favre, le 14 août à Bad Ragaz (KEYSTONE/Gian Ehrenzeller)

Lucien Favre, le 14 août à Bad Ragaz (KEYSTONE/Gian Ehrenzeller)

KEYSTONE

Depuis une semaine, les joueurs du Borussia Dortmund ont pris leur quartier à Bad Ragaz. À force de revenir chaque année se préparer à cet endroit, le club de la Ruhr a maintenant ses habitudes dans la station thermale saint-galloise. Mais cette année, les précautions prises par la Ligue pour des raisons sanitaires ont cloîtré les hommes de Lucien Favre. Masques obligatoires, désinfectants, privatisation d’un chemin entre l’hôtel et le terrain d’entraînement, tout était contrôlé. Certains médias suisses ont tout de même été invités vendredi pour échanger avec l’équipe. Manuel Akanji et Roman Bürki, détendus, se sont prêtés au jeu de l’interview.

Durant la journée qui a précédé la leçon de football du Bayern face à Barcelone (8-2), Roman Burki évoquait ce qui manquait selon lui à son équipe pour réussir à s’imposer face à ce mastodonte: «Pour décrocher le titre, nous devons tous dépasser nos limites. La saison dernière, nous avons cédé à plusieurs reprises des points malheureux, comme à Fribourg et à Francfort - cela n’arrive pas au Bayern. Voilà la différence. Nous avons besoin de plus de cohérence!» souligne le gardien dans le Blick.

«La deuxième place et le record de points du BVB - je n’ai presque rien lu à ce sujet nulle part. C’est bien dommage»

Roman Bürki

Lancé ensuite sur le sujet de son entraîneur Lucien Favre, régulièrement décrié en Allemagne, le gardien a pris la défense de son compatriote: «La pression ne vient que des médias. Je pense que notre entraîneur a effectué une bonne saison. La deuxième place et le record de points du BVB - je n’ai presque rien lu à ce sujet nulle part. C’est bien dommage», s’est désolé le gardien.

Après une saison réussie, les Borussen se sont aussi renforcés en vue du prochain exercice. Thomas Meunier (arrivé du PSG) et le crack anglais de 17 ans Jude Bellingham ont commencé leur intégration sous leurs nouvelles couleurs. Quelques mots ont été échangés sur la pépite Erling Haaland, qu’apprécie son coéquipier Roman Bürki pour sa détermination: «Il s’investit beaucoup. Erling est comme moi, il n’aime pas du tout perdre. J’aime ça chez lui.»

Pour terminer et conclure sur une note légère, un journaliste s’est étonné de la destination de vacances de Manuel Akanji. Alors que beaucoup de grandes stars prenaient du bon temps sous les tropiques, le défenseur est allé retrouver sa famille à Winterthour, après une longue séparation. «J’ai vraiment apprécié cette fois. Ne serait-ce que parce que je n’avais pas vu ma famille depuis longtemps. En termes de vacances, c’était un avantage que nous ne soyons plus représentés en Ligue des champions. (Rires) Mais chacun de nous aurait adoré participer au tournoi final à Lisbonne!»

La saison de Bundesliga commencera par un rendez-vous important pour les Borussen. Le début de l’édition 2020-21 pour les joueurs de Lucien Favre est prévu le 19 septembre, avec un choc alléchant contre le Borussia Mönchengladbach.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé