Football - Buffon fait ses adieux à la Juve, pas encore à son sport
Publié

FootballBuffon fait ses adieux à la Juve, pas encore à son sport

Le gardien italien a annoncé qu’il quitterait «définitivement» la Juventus Turin en fin de saison, restant ouvert à 43 ans à une dernière aventure en fonction des propositions.

Gianluigi Buffon aime le football et n’entend pas s’arrêter là.

Gianluigi Buffon aime le football et n’entend pas s’arrêter là.

AFP

«Tout a une fin, et ceci est la fin de ma seconde période à la Juventus. Une décision réfléchie mais pas une décision facile», a écrit sur ses réseaux sociaux le recordman du nombre de matches disputés en Serie A, avec Parme (1995-2001) puis la Juventus (2001-2018 puis 2019-2021 après une saison au Paris SG). «Ce n’est pas facile de couper ce cordon. Ici j’ai mon histoire, ma joie, mes larmes, ma maison. Mais je sais que le moment est arrivé, il n’y a pas de remerciements assez grands», a-t-il ajouté à l’intention de ses près de 10 millions d’abonnés sur Instagram et 3,5 millions sur Twitter.

«Mon avenir est clair: en fin de saison, je quitte définitivement la Juve, et puis je verrai si j’arrête ou si je trouve une solution qui m’apporte de nouvelles motivations», avait-il expliqué auparavant dans un entretien à la chaîne sportive BeIN sport. «A la Juventus, j’ai tout donné et tout reçu, nous sommes arrivés à la fin d’un cycle et donc il est juste que je mette fin au trouble», a continué «Gigi Buffon», dix fois champion d’Italie avec les Bianconeri.

Depuis son retour à la Juve, après la courte expérience parisienne, il est cantonné à un rôle de doublure de Wojciech Szczesny. Il a toutefois été régulièrement aligné et a ainsi pu battre et améliorer le record d’apparitions en Serie A (656 à ce jour). Le natif de Carrare (Toscane) est aussi le recordman des sélections (176, entre 1997 et 2018) avec la Nazionale, avec qui il a disputé cinq Coupes du monde (entre 1998 et 2014), dont la victoire en 2006. Il a pris sa retraite internationale en 2017 après la non-qualification pour le Mondial russe.

Il annonce son départ de la Juventus au moment où le club est dans la tempête, menacé de rater la qualification pour la Ligue des champions et dans le collimateur de l’UEFA pour son soutien au projet de Super Ligue. Ce départ pourrait précéder celui d’un autre «sénateur» de la Juve, le défenseur et capitaine Giorgio Chiellini, 36 ans, lui aussi en fin de contrat à la fin de la saison.

(AFP)

Votre opinion