Suisse: C'est à Genève qu'il y a le plus d'accidents dû à l'alcool

Publié

SuisseC'est à Genève qu'il y a le plus d'accidents dû à l'alcool

Le canton arrive en tête de classement, selon de récents chiffres de la Confédération. Le Valais et le Tessin le suivent de près.

par
ofu
Keystone

Fin avril, un chauffard a écopé d'une peine de 3 ans de prison, dont 6 mois ferme, pour avoir provoqué un accident mortel sur une route genevoise alors qu'il était pris de boisson. La victime était un cycliste de 23 ans.

A en croire de récents chiffres de la Confédération, ce type d'incidents graves se produisent particulièrement souvent dans le canton du bout du lac, écrit vendredi «20 Mintuen». Sur 10'000 habitants, on recense à Genève 0,76 accidents de la route dûs à l'alcool et ayant causé des blessés graves ou des morts. Le canton arrive ainsi en tête de classement. Le Valais et le Tessin le suivent de près avec 0,62 et 056 accidents graves par 10'000 habitants. A titre comparatif: seuls 0,41 d'accidents similaires ont été enregistrés dans le canton de Berne et 0,36 dans celui de Zurich.

Nouvelles bases légales

Le bureau de prévention des accidents avait découvert en 2010 déjà que les retraits de permis pour cause de conduite en état d'ébriété étaient près de deux fois plus nombreux en Suisse romande que dans le reste de la Suisse. De nos jours, ces résultats sont néanmoins à prendre avec des pincettes puisque depuis leur publication de nouvelles bases légales ont été créées. Parmi elles figurent notamment la limite à 0‰ pour les jeunes conducteurs.

Contacté par le journal alémanique, Markus Meury, d'Addiction Suisse, explique que la consommation est tendentiellement plus élevée en Suisse romande qu'en Suisse alémanique. Notamment, précise-t-il, parce qu'il y règne une «culture du vin» qui «créer un climat favorable à la consommation d'alcool». Il se dit néanmons étonné que Genève arrive en tête de classement...d'autant plus que le canton a introduit il y a plusieurs années déjà l'interdiction de vendre l'alcool la nuit.

Multitudes de facteurs

«20 Minuten» rappelle néanmoins qu'il serait faut de croire que l'alcool au volant est un problème intrinsèquement romand. Avec 038 accidents graves par 10'000 habitants en 2017, Vaud arrive en milieu de classement. Et dans le canton du Jura, le nombre d'accidents de ce genre est même plus bas que la moyenne.

Adrian Gaugler, porte-parole de la police cantonale de Bâle-Campagne, où les accidents sont les moins nombreux, estime par ailleurs qu'une multitude de facteurs influent sur ces chiffres: «La géographie, le trafic routier, l'état des routes, le nombre de véhicules circulant sur la route et l'âge des conducteurs.»

Le top 10

1) GE - 0,76 2) NW - 0,70 3) VS - 0,62 4) TI - 0,56 5) BE - 0,41 6) BS - 0,41 7) SG - 0,38 8) VD - 0,38 9) ZH - 0,38 10) AR - 0,36

Ton opinion