Actualisé

Football«C'est fatiguant d'être rancunier»

Raymond Domenech n'a pas tout oublié, mais il assure avoir tourné la page. L'ancien sélectionneur des Bleus s'est rabiboché avec ses détracteurs d'autrefois au point de devenir consultant pour la chaîne TV L'Équipe. Sans concession, il s'est livré au «Matin Dimanche».

par
Florian Müller
Raymond Domenech, chaleureux et passionnant, nous a reçus au siège de la Fédération française.

Raymond Domenech, chaleureux et passionnant, nous a reçus au siège de la Fédération française.

Yvain Genevay

Rendez-vous est pris au siège de la Fédération française de football. Raymond Domenech nous ouvre les portes d'un petit bureau austère. Le sien. Là, entre deux séances du syndicat des entraîneurs, il prend le temps de nous expliquer les ressorts de sa reconversion médiatique.

Raymond Domenech consultant pour L'Équipe. Vous marchez sur la tête ?

Je tiens à rappeler que j'étais consultant bien avant d'être sélectionneur. En 1994, pendant la Coupe du monde aux États-Unis, j'intervenais régulièrement sur France 2. Je reviens à une activité que j'ai déjà exercée et qui me plaît. Les journalistes trouvent même que j'ai quelques compétences dans le domaine…

Avec L'Équipeen particulier, vous avez tout de même un passé tumultueux ?

J'ai tourné la page. De l'eau a coulé sous les ponts. Je ne vis pas dans le passé. Sélectionneur, c'était une étape de ma vie. À ce poste, il faut apprendre à vivre avec les critiques. Dans tous les pays du monde, les entraîneurs nationaux sont la cible, à un moment ou un autre, de critiques.

Pour en savoir plus, consultez le site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L'application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad.

Ton opinion