Publié

Hockey sur glace«C'est l'un des buts les plus importants de ma carrière»

Buteur décisif en prolongation (74e), Marc-Antoine Pouliot a pris le temps d'évoquer une fin d'acte V à couper le souffle. Elle permet à FR Gottéron de revenir à 3-2 dans sa série face aux Kloten Flyers.

par
Frédéric Lovis
Freschfocus

Marc-Antoine Pouliot, vous pensez à quoi à dix secondes de la fin du temps réglementaire alors que FR Gottéron est mené 1-0?

Sincèrement, à rien. Il y a un engagement en zone offensive, je voulais simplement catapulter la rondelle en direction du but adverse si je la recevais.

Et FR Gottéron gagne l'engagement, et vous recevez le palet, et vous le catapultez en direction des filets adverses…

Christian Dubé réussit un gros face-off. Je reçois le puck et j'ai juste tiré. Les deux placés devant le but (ndlr: Benjamin Plüss et Julien Sprunger) se sont occupés du reste.

Votre avis sur ce but de Julien Sprunger marqué à quatre secondes du gong?

Dans notre situation, il fallait vraiment mettre du trafic devant leur gardien. Il a réussi un gros, gros effort sur ce coup-là.

Julien Sprunger, en débordant sur la droite durant la prolongation, prépare aussi votre but décisif marqué à la 74e. Celui-là, il est d'une importance capitale pour votre survie en play-off!

Absolument. Sans l'effort de Julien, ce goal n'arrive pas. Il a fait le jeu via Greg Mauldin qui tente un gros lancé. Il faut donner du crédit à mes deux coéquipiers. Sans eux, il n'y a pas de but.

C'est l'un des buts les plus importants de votre carrière?

Là, c'est un peu frais pour vous répondre (il réfléchit quelques fractions de seconde). Mais c'est définitivement l'un des plus importants, oui.

Vous pensez déjà à l'acte VI de mardi?

Non, pas vraiment. Mais disons que je me rappelle bien du deuxième match de cette série (ndlr: perdu 3-2 en prolongation suite à une grosse erreur de Sebastian Schilt à la ligne bleue adverse). On avait joué constant et discipliné durant les trois périodes. Il faut s'en inspirer, je crois.

Quand FR Gottéron ne commet pas d'erreurs, comme ce soir et lors de l'acte IV, vous gagnez, non?

Ouais. On n'a pas fait beaucoup d'erreurs, ils n'ont pas reçu beaucoup de chances de marquer. Mais de notre côté, on rate aussi énormément. Cela dit, on n'a jamais lâché et on a été récompensé à quatre secondes de la fin. C'est tard, mais on va prendre ça comme ça vient (large sourire).

Statistiques et résultats

Votre opinion