Publié

Fribourg«C'est le pire qui puisse arriver à un chasseur»

Un homme qui se cachait dans un champ hier avec des sacs de cannabis a été pris pour un sanglier par un chasseur. Un témoin raconte le déroulement des événements.

par
Laurent Grabet et lmonline
Des traces dans le champ.

Des traces dans le champ.

Sébastien Féval

Samedi vers 14h20, un chasseur a tiré par erreur sur un Vaudois de 60 ans qui se trouvait dans un champ près du stand de tir de Villeneuve (FR). La police a expliqué avoir retrouvé un sac rempli de cannabis à côté de la victime, qui est hospitalisée dans un état grave.

Etrange affaire. Que s'est-il réellement passé? «Le matin même nous avions abattu un premier sanglier et deux autres animaux s'étaient enfuis dans ce champ, raconte Serge, un chasseur qui participait à la battue. C'est un concours de circonstance incroyable. La victime se trouvait à genoux au milieu du champ et avait un sac poubelle noir sous chaque bras. Mon collègue l'a confondu avec un sanglier...»

Le groupe de chasseur a tout de suite appelé les secours, la victime étant touchée par de la grenaille au bras et au ventre. «Ils nous ont fait souffler dans l'éthylomètre, poursuit Serge, mais nous étions tous à zéro pour mille. Et ils ont confisqué l'arme de mon camarade, choqué.»

Le propriétaire du champ, un jeune agriculteur, est très surpris par cette affaire. «On allait faucher à la fin du mois. C'est bien la première fois que quelqu'un fait pousser du chanvre sur mon terrain.»

Ton opinion