US Open: C'est terminé à New York pour Sharapova

Actualisé

US OpenC'est terminé à New York pour Sharapova

La Russe, victime d'ampoules à la main, s'est inclinée en 8es face à Anastasija Sevastova. Garbiñe Muguruza a aussi perdu.

1 / 36
Rafael Nadal a remporté pour la troisième fois dans sa carrière, après 2010 et 2013, l'US Open (Dimanche 10 septembre 2017).

Rafael Nadal a remporté pour la troisième fois dans sa carrière, après 2010 et 2013, l'US Open (Dimanche 10 septembre 2017).

AFP
Le numéro 1 mondial a battu en finale le Sud-Africain Kevin Anderson 6-3, 6-3, 6-4 (Dimanche 10 septembre 2017).

Le numéro 1 mondial a battu en finale le Sud-Africain Kevin Anderson 6-3, 6-3, 6-4 (Dimanche 10 septembre 2017).

AFP
C'est le 16e titre du Grand Chelem pour Rafael Nadal, son deuxième de l'année après Roland Garros (Dimanche 10 septembre 2017).

C'est le 16e titre du Grand Chelem pour Rafael Nadal, son deuxième de l'année après Roland Garros (Dimanche 10 septembre 2017).

AFP

Maria Sharapova (WTA 146) a échoué en 8es de finale de l'US Open. La Russe de 30 ans s'est inclinée 5-7 6-4 6-2 devant la Lettone Anastasija Sevastova (no 16). Elle pointera au 100e rang mondial grâce à son beau parcours new-yorkais.

Victime d'ampoules à la main droite, Maria Sharapova a été nettement dominée dans la troisième manche. Elle est revenue au courage de 3-0 à 3-2, mais a fini par céder sur le plan physique. La lauréate de l'US Open 2006, qui a commis pas moins de 51 fautes directes (42 coups gagnants), a sans doute payé son manque de compétition: elle disputait son 13e match depuis son retour de suspension fin avril, mais le cinquième seulement depuis son abandon sur blessure à Rome au mois de mai.

Quart de finaliste l'an dernier à Flushing Meadows, Anastasija Sevastova a décroché un succès mérité. Adepte d'un tennis varié, la Lettone de 27 ans n'a commis que 14 fautes directes, pour 21 coups gagnants. Elle affrontera en quarts de finale l'Américaine Sloane Stephens (WTA 83), qui est revenue aux affaires cet été à Wimbledon après avoir été éloignée des courts pendant onze mois à la suite d'une fracture de fatigue à un pied.

Kvitova évince Muguruza

Petra Kvitova (no 13) a elle aussi crée la surprise en venant à bout de la favorite du tournoi Garbiñe Muguruza (no 3) en 8es. La gauchère tchèque s'est imposée 7-6 (7/3) 6-3 devant l'Espagnole.

Gravement blessée à la main gauche par un cambrioleur juste avant Noël, Petra Kvitova avait fait son retour à la compétition à Roland-Garros. Victorieuse dans la foulée du 20e titre de sa carrière sur l'herbe de Birmingham, la double lauréate de Wimbledon (2011, 2014) n'avait gagné que quatre matches dans ses cinq tournois suivants. Elle signe à Flushing Meadows son grand retour au premier plan.

Petra Kvitova (27 ans) se frottera en quart de finale à l'Américaine Venus Williams (no 9), qui a battu une autre Espagnole, Carla Suarez Navarro (WTA 35), 6-3 3-6 6-1 au 4e tour. La Tchèque mène 4-1 dans son face-à-face avec l'aînée des soeurs Williams (37 ans), qui figure pour la 12e fois en quart de finale d'un tournoi qu'elle a remporté à deux reprises (2000, 2001).

Garbiñe Muguruza a manqué le coche dans la première manche, où elle s'est procurée trois balles de double break qui auraient pu lui permettre de mener 5-1. La grande Espagnole (1m82) a flanché dans le tie-break, commettant deux fautes directes consécutives - dont une double faute - pour se retrouver menée 3/6. Elle fut ensuite plus nettement dominée dans le deuxième set.

La résidente genevoise, qui rêvait de décrocher un deuxième titre du Grand Chelem consécutif après son sacre de Wimbledon, peut toujours espérer s'emparer de la 1re place mondiale à l'issue de ce tournoi malgré cet échec.

(ats)

Ton opinion