Publié

Drame de Daillon (VS)«C'est très dur»

Réactions de la conseillère d'État, et cheffe du Département cantonal de la sécurité, Esther Waeber-Kalbermatten.

par
Christine Schmidt
Keystone

«C'est très dur, et je suis profondément attristée par ce drame survenu en cette période de fêtes. Je suis en pensées avec les familles. Je tiens à exprimer ici toute ma compassion aux proches des victimes, et espère que ce père de famille grièvement blessé s'en sorte...»

«Quant à l'auteur de cette fusillade, nous savions qu'il souffrait de troubles psychiques. Nous ne connaissons pas les raisons qui l'ont amené à ouvrir le feu sur ces innocentes personnes. Toutes les armes qu'il avait en sa possession lui avaient été pourtant retirées; et nous ne savons toujours pas comment il a pu se procurer ces fusils, ainsi que les munitions. L'enquête en cours, je l'espère, permettra d'éclaircir ces points. »

Ton opinion