Publié

FootballC1 africaine - Finale aller: les Orlando Pirates veulent sonner Al-Ahly (PRESENTATION)

L'équipe sud-africaine des Orlando Pirates visera l'exploit samedi en finale aller de la Ligue des champions d'Afrique en recevant à Johannesburg le club égyptien d'Al-Ahly, tenant du titre et géant continental.

Le 10 novembre au Caire se disputera le match retour d'une finale à enjeux multiples, outre la prime d'1,1 million d'euros allouée au champion. Il s'agit de conquérir le titre le plus prestigieux des compétitions africaines interclubs, et ainsi de se qualifier pour le Mondial des clubs (11-21 décembre au Maroc). Mais aussi de donner un peu de baume au coeur à deux nations qui font grise mine: l'Afrique du Sud s'est fait éliminer au 2e tour des qualifications au Mondial-2014, avant que l'Egypte ne soit humiliée 6-1 par le Ghana en barrage aller... Sur le papier, c'est déséquilibré. Le club de Soweto est un des grands d'Afrique du Sud, mais n'a jamais gagné qu'une seule fois la C1 (1995). A comparer avec le record continental des sept victoires d'Al-Ahly, la dernière datant de 2012 (1-1, 2-1 face à l'Espérance de Tunis). Sauf que les Sud-Africains ont battu les Egyptiens dans la poule B de la compétition (victoire 3-0 à l'extérieur, nul 0-0 à Jo'burg). Et ils sont invaincus à domicile cette saison en C1, où ils ont fait chuter plusieurs valeurs sûres (Zamalek, Espérance de Tunis, TP Mazembe). "Il sera important d'avoir un match équilibré et de ne pas encaisser de but pour qu'on puisse aller chercher quelque chose là-bas (au Caire, ndlr), avance l'entraîneur des Pirates, Roger de Sa. Samedi, ce ne sera pas terminé. Il y a au moins 180 minutes à jouer". Du côté des Buccaneers, le milieu Sifiso Myeni, qui relevait de blessure, devrait être disponible, contrairement au capitaine lucky Lekgwathi qui demeure forfait. Mais c'est surtout l'attaquant Lennox Bacela qui inquiète les Egyptiens. "C'est leur homme le plus dangereux, souligne le défenseur expérimenté d'Al-Ahly, Wael Gomaa. C'était très clair dans notre confrontation passée et au vu des buts qu'il a marqués dans d'autres matches". Les Pirates devront se méfier de l'attaquant Meteb et du milieu Aboutrika (34 ans), une légende en Egypte. sam-dl-ybl/nip/jgu

(AFP)

Votre opinion