Publié

footC1/Angleterre - Chelsea: Abramovich "n'est pas une girouette" pour Mourinho

Londres, 8 déc 2015 (AFP) - Le propriétaire de Chelsea Roman Abramovich "n'est pas une girouette", a assuré mardi José Mourinho l'entraîneur portugais des Blues, actuellement en difficulté, et sait qu'il est "la bonne personne", avant un ultime match décisif en Ligue des champions mercredi contre Porto.

"Je ne pense pas qu'Abramovich soit une girouette", a déclaré l'entraîneur de Chelsea, lors d'une conférence de presse. "Il sait qui je suis, ce que je donne au club et il pense que je suis la bonne personne pour ce boulot". Avec 10 points, le champion d'Angleterre en titre n'a besoin que d'un nul mercredi pour se qualifier en 8e de finale de la Ligue des champions, mais il occupe la 14e place seulement de Premier League, avec 15 points après 15 journées. "Je pense que j'ai fait beaucoup de bonnes choses dans ce club et le propriétaire connaît ma qualité. Il m'a déjà montré deux fois sa confiance. D'abord en me rappelant (en 2013, ndlr) et ensuite en prolongeant de quatre ans mon contrat (en août, ndlr)", a-t-il poursuivi. Selon "Mou", le jeu de son équipe est actuellement en progrès malgré la 8e défaite de la saison samedi contre Bournemouth (1-0). "Les statistiques sont les statistiques mais si vous analysez en détail, vous avez un bon aperçu. Depuis trois matches, on améliore à chaque fois les indicateurs de l'intensité de notre jeu. On court et on travaille plus. Notre possession de balle est également meilleure. On a plus d'occasions, mais on met moins de buts. Vous avez les chiffres, c'est à vous d'en tirer des conclusions", a-t-il encore tenté de convaincre. Mourinho s'est enfin projeté sur les façons de se qualifier à nouveau en C1 la saison prochaine. "Je sais qu'en ce moment, pour revenir en Ligue de champions, ça semble peut-être plus facile de gagner l'Europa League plutôt que par le championnat. Mais il y a une autre possibilité, c'est de gagner la C1. C'est plus dur que la C3, d'accord, mais c'est la compétition dans laquelle nous évoluons actuellement. Nous, on veut la C1, affronter les meilleures équipes, Barcelone, le Real, le Bayern, tous les gros. Et pour ça, il faut gagner demain", a-t-il poursuivi. "J'ai toujours été contre les équipes reversées en C3 parce qu'il y a une telle différence de niveau. Ce n'est pas juste pour ceux qui ont commencé la C3. Si vous êtes éliminés de la C1, vous devriez rentrer à la maison, pour vous concentrer sur votre championnat", a enfin assuré le "Special One". str/cd/yk/jcp

(AFP)

Votre opinion