11.04.2013 à 00:18

FootballC1 - Barcelone-Paris SG: déclaration

Carlo Ancelotti (entraîneur du Paris SG): "Je pense que les joueurs ont fait un très bon match.

La clé, c'était de jouer habilement. On a eu une très bonne possession, on a joué vite vers l'avant. On n'a pas seulement défendu comme les équipes viennent le faire ici. On a donné beaucoup de difficultés au Barça, une équipe fantastique. Messi a sûrement renforcé la confiance de ses coéquipiers (en entrant en jeu à la 62e, ndlr). Même s'il n'est pas à 100%, c'est toujours un joueur fantastique et il peut trouver une solution. En première période, on aurait pu marquer car on a eu 2 ou 3 bonnes occasions. Quand on a marqué, c'est vrai qu'on a encore eu des occasions. Peut-être qu'un peu plus de réalisme devant aurait renforcé nos chances de gagner. En demi-finales, il y aura quatre très bonnes équipes. Les Espagnols, avec leur expérience, ont peut-être plus de chances que les autres, mais les Allemands ont beaucoup d'enthousiasme et sont costauds. En plus le Bayern a déjà gagné son championnat alors je pense que ce sera ouvert. Moi c'est ma 1re année pleine ici (à Paris). Je suis heureux de ce qu'a fait mon équipe en C1, elle a montré de la solidité, une bonne identité, surtout ce soir. Ce n'est pas mon projet, mais celui d'un club qui veut s'améliorer. On a été compétitifs. Naturellement, on doit être meilleurs l'an prochain. Lavezzi a beaucoup travaillé, il était tout le temps prêt pour les contre-attaques. Il a fait un effort physique costaud et il était un peu fatigué en fin de match. Ce qu'on a montré de plus important ce soir, c'est notre identité. Pour ça, il faut travailler tous les jours. On a joué dix matches et on en a seulement perdu un en C1. Les joueurs sont autant déçus qu'heureux de leur performance. Quelqu'un a dit que l'on ne méritait pas de perdre, on n'a pas le temps de penser à ça, on doit tout faire pour gagner les deux compétitions qui nous restent. L'an prochain, l'objectif sera d'être meilleurs. Beaucoup de joueurs ont gagné de l'expérience, c'est le point de départ de l'an prochain. Ce soir (mercredi), il ne manque rien. On a fait ce qu'il était possible de faire. Pour le futur, on peut gagner en continuité si on arrive à jouer tout le temps avec la même attitude. cd/es

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!