Publié

footC1/Chelsea-PSG - Blanc: "Paris doit prendre ses responsabilités" (ENTRETIEN)

Londres, 10 mars 2015 (AFP) - L'entraîneur du Paris SG Laurent Blanc a expliqué mardi que son équipe devrait "prendre ses responsabilités" mercredi contre Chelsea en 8e de finale retour de Ligue des champions, après un nul 1-1 à l'aller qui l'oblige à attaquer et marquer.

Q: Est-ce un match qui peut changer l'image du PSG ? R: "Certainement. Au niveau européen, au niveau français, avec les médias. Mais il faut encore réaliser cet exploit. C'est facile d'en parler, c'est plus dur à réaliser. On est à la mi-temps et Chelsea a un avantage avec ce but à l'extérieur. A nous de faire ce qu'ils ont fait à Paris. On sait ce qu'on doit faire. Chelsea sans doute aussi mais peut-être qu'ils peuvent se demander s'ils doivent attaquer ou défendre. Ca c'est leur problème, nous on sait ce qu'on doit faire." Q: Comment prépare-t-on un match de cette importance ? R: "On a l'impression qu'on n'est pas habitué à jouer ces matches. Mais on les prépare normalement, avec un peu plus de minutie, un peu plus de vidéo peut-être. Mais notre préparation n'est pas extraordinaire. On s'entraîne, on ne va pas changer d'entraînement parce que c'est Chelsea. Après il y a l'invisible, le discours, le dialogue, les échanges. Mais ça c'est entre nous. Pour grandir il faut de l'expérience, on en a de plus en plus, joueurs ou entraîneur. Mais par rapport à Chelsea, on en est loin. Chelsea a mis du temps et dépensé beaucoup d'argent pour être dans les plus grands club européens. Il faut du temps et de la patience pour être dans le Top 4 européen et gagner la C1." Q: Avez-vous peur que Courtois soit aussi fort qu'à l'aller ? R: "S'il fait un grand match demain, c'est qu'on a encore dominé et eu des occasions. Donc ce serait bien, mais ce serait bien aussi qu'on puisse marquer. Leur gardien leur a permis d'être en position favorable alors que notre équipe a été supérieure. J'aimerais quand même qu'il soit un peu moins performant." R: Ce match est-il plus simple à aborder que celui de l'année dernière où vous aviez semblé hésiter entre attaque et défense ? R: "On n'a pas le choix. Le résultat du premier match est acquis et il nous est défavorable. A nous d'aller chercher notre qualification. Il y a eu des signes encourageants à l'aller mais on sait que Chelsea est capable de beaucoup mieux. Paris avait été meilleur, mais on sait que Chelsea peut aussi être meilleur que le PSG demain. On sait qu'on doit attaquer et marquer. Même s'ils marquent, ça ne change pas grand-chose pour nous. Ils ont une grande qualité c'est le contre et le meilleur moyen d'en prendre un c'est de se ruer à l'attaque. Il faudra être solide dans un premier temps mais aussi jouer les coups à fond. Paris doit prendre ses responsabilités. Attaquer oui, se procurer des occasions oui, mais rester solide aussi." Q: Les présences d'Ibrahimovic et David Luiz changent-elles les choses par rapport à la saison dernière ? R: "C'est évident qu'ils nous apportent énormément en expérience de la C1. Ca ne s'achète pas au supermarché. Et Zlatan, même si la presse française se pose toujours des questions sur son influence dans les matches à élimination directe, je pense sincèrement que Terry, Cahill ou Zouma ne sont pas très heureux de le croiser demain. Que Zlatan soit sur le terrain, c'est pour nous que c'est une bonne nouvelle. Il peut marquer à tout moment, contre n'importe quel défenseur et dans n'importe quel stade. Et ses adversaires le savent." Propos recueillis en conférence de presse stt/dhe

(AFP)

Votre opinion