Publié

footC1 - FC Barcelone: Neymar et Suarez tiennent le cap sans Messi (COMMENTAIRE)

Madrid, 5 nov 2015 (AFP) - Contre vents et marées, le FC Barcelone garde le cap: même désorienté par la blessure de Lionel Messi, le navire catalan continue de cingler vers les huitièmes de finale de Ligue des champions, encore guidé mercredi par ses étoiles Neymar et Luis Suarez.

Pour l'amiral Luis Enrique, l'absence de Messi au moins jusqu'à la mi-novembre aurait pu être un noeud inextricable. Comment remplacer un joueur que le technicien barcelonais a lui-même qualifié d'"irremplaçable"? Mais l'entraîneur des champions d'Europe en titre a appelé ses troupes à faire "un pas en avant" et certains joueurs se sont libérés. Evidemment, Neymar et Suarez sont de ceux-là: en neuf matches toutes compétitions confondues à partir de la blessure au genou gauche de Messi contre Las Palmas (2-1), le Brésilien a inscrit 8 buts et l'Uruguayen 9, soit 17 des 21 buts du Barça sur la période. Mais d'autres sont montés en grade. Un joueur comme Sergi Roberto, qui n'avait jamais réussi à percer en équipe première, a pris du galon en dépannant au poste de latéral droit avant d'exploser dans l'entrejeu après les blessures de Rafinha et d'Andres Iniesta. Contre Getafe le week-end dernier (2-0), le milieu formé au club a étincelé avec deux passes décisives, dont une incroyable talonnade. Citons aussi Ivan Rakitic, auteur d'un précieux doublé à Borisov (2-0) il y a quinze jours mais qui est sorti sur blessure mercredi, ou encore Sergio Busquets, dont les avant-dernières passes sont un régal, ce qui a fait dire à son entraîneur que le Catalan était le "meilleur milieu de terrain du monde". "Electrique" selon Luis Enrique, Neymar est peut-être la star la plus éblouissante du Barça depuis la blessure de Messi. Le Brésilien (23 ans) est l'actuel meilleur buteur de Liga (9 buts), avec notamment son premier quadruplé barcelonais inscrit mi-octobre face au Rayo Vallecano (5-1). "Il nous apporte des buts, des passes décisives, du travail défensif... Je suis plus qu'heureux de son rendement et il va continuer à progresser. C'est un joueur de base pour nous", a résumé Luis Enrique. Mais "Ney" n'est pas qu'un buteur: repiquant dans l'axe depuis son aile gauche, l'attaquant a repris à son compte le rôle d'électron libre de Messi. Comme un faux meneur, Neymar recule pour orienter le jeu ou arriver lancé dans la défense. "C'est un joueur unique à tous les égards, capable de franchir les adversaires avec facilité", s'est enthousiasmé son entraîneur. Bref, deux ans après son arrivée, Neymar régale le Camp Nou, malgré la chape judiciaire qui continue de peser autour des conditions de son transfert. Un an après la fin de sa longue suspension pour morsure et ses débuts officiels avec le Barça, Suarez semble lui aussi nager dans le bonheur en Catalogne. Son adaptation est accomplie et on l'a vu souvent arriver au centre d'entraînement barcelonais accompagné de Messi. Entre l'Uruguayen et l'Argentin, une belle amitié s'est nouée: Suarez a offert à Messi un pyjama à l'effigie du Nain Grincheux du dessin animé "Blanche-Neige", tandis que "Leo" et le reste du vestiaire appellent affectueusement l'avant-centre "El Gordo" ("Le Gros"). Suarez a aussi relevé le défi de s'imposer sur le terrain, à un poste de N.9 où d'autres cadors comme Zlatan Ibrahimovic n'avaient pas réussi à faire leur trou ces dernières années au Barça. "Ce qu'il apporte est inestimable, indiscutable et il a cette puissance dans la surface face au but. C'est un joueur de base pour nous, il est irremplaçable", a conclu Luis Enrique. jed/jcp

(AFP)

Votre opinion