Publié

footC1 - FC Barcelone: Neymar l'agitateur bouscule le Vieux Continent (MAGAZINE)

Par Jean DECOTTE Barcelone, 4 juin 2015 (AFP) - Imprévisible et nonchalant, Neymar a bousculé les codes du football européen.

Et malgré les critiques et les soubresauts extrasportifs, l'agitateur brésilien du FC Barcelone peut s'inviter parmi les grands d'Europe samedi en finale de Ligue des champions contre la Juventus Turin (18H45 GMT). Sur un terrain, Neymar peut parfois être infernal. Qu'avait-il besoin de tenter un geste technique insolent samedi soir contre l'Athletic Bilbao en finale de Coupe du Roi (3-1), alors que le Barça s'acheminait vers le sacre? Il est comme ça, Neymar: à 23 ans, c'est un attaquant pétri de talent et de malice, qui enchante ses supporteurs autant qu'il agace ses détracteurs. "Si j'étais joueur de l'Athletic, moi aussi je réagirais ainsi, voire pire", a d'ailleurs reconnu l'entraîneur barcelonais Luis Enrique. "Mais au Brésil, c'est normal. Nous essaierons de contrôler cela avec le temps." Depuis plusieurs mois, "Ney" est accusé par ses adversaires de trop provoquer, balle au pied ou non. Le risque, c'est que les défenseurs le brutalisent: il est le joueur du Barça qui a subi le plus de fautes cette saison (136). Mais pas question de s'assagir. "C'est mon style de jeu, je joue comme ça depuis des années. Je ne vais pas changer parce que certains s'énervent", a prévenu le capitaine de la Seleçao. A l'évidence, le style Neymar est efficace: auteur de 37 buts en 49 matches toutes compétitions confondues, le Brésilien a pulvérisé le bilan de sa première saison à Barcelone l'an dernier (15 buts en 41 matches). Derrière Messi (56 buts) et devant Luis Suarez (24), ses compères du redoutable trio "MSN", Neymar est devenu un finisseur indispensable, remportant au passage la Liga et la Coupe du Roi, ses deux premiers trophées majeurs. Et en onze matches européens cette saison, Neymar compte neuf buts: il est en embuscade derrière Messi et Cristiano Ronaldo (dix buts) pour le titre de meilleur buteur de la C1 2014-2015. En outre, il semble aborder en pleine forme la finale de Berlin samedi, avec dix buts sur ses dix derniers matches. Bref, son épanouissement cette saison est spectaculaire. Derrière Messi et Ronaldo, il y a une place à prendre sur le podium du Ballon d'Or, et elle pourrait bien échoir à Neymar. Messi, âgé de 27 ans, a même prophétisé que son cadet décrocherait un jour le titre de meilleur joueur du monde. "Il va l'obtenir, de par ses qualités, ses prédispositions", expliquait à l'automne le quadruple Ballon d'Or argentin. Mais pour que Neymar se rapproche du Graal, il faudra sans doute que le Barça remporte la C1 et que le Brésil fasse une bonne Copa America (11 juin-4 juillet). Ces triomphes sportifs valideraient la vaste stratégie marketing déployée autour de l'attaquant, star des réseaux sociaux, icône de mode et de publicité et sixième footballeur le mieux payé au monde en 2014 selon le magazine Forbes. Bref, voici Neymar parti à la conquête du Vieux Continent. Avec l'insolence de la jeunesse, évidemment. jed/tba

(AFP)

Ton opinion