10.04.2013 à 13:11

FootballC1 - Le Real veut tirer les leçons de sa petite frayeur (COMMENTAIRE)

Par Christophe LEHOUSSE MADRID, 10 avr 2013 (AFP) - Le Real Madrid, qualifié pour sa 3e demi-finale successive en Ligue des Champions, s'est tout de même fait une frayeur en perdant mardi à Galatasaray et devra se pencher sur ce revers pour en tirer quelques enseignements pour la suite de la compétition.

Grâce au score des Espagnols à l'aller (3-0), cette défaite 3-2 à Istanbul n'a pas compromis leur qualification, mais... . Qui pour accompagner Ronaldo? "Un ange dans l'enfer", titrait mercredi le quotidien sportif "Marca" après le doublé de Ronaldo face à Galatasaray, qui a permis aux Madrilènes de ne pas totalement plier dans l'ambiance de feu du stade turc, à 3-1 pour les Stambouliotes. Auteur de ses 10e et 11e buts en C1, le Portugais a une nouvelle fois été décisif. La question est maintenant de savoir à qui, Higuain ou Benzema, l'associer sur le front de l'attaque. Excellent samedi dernier en championnat, l'Argentin n'a toutefois pas fait honneur à sa titularisation en C1, se créant assez peu d'occasions. Au contraire, Benzema, qui l'a remplacé à la 73e, a su saisir la balle au bond, adressant un excellent centre à Ronaldo sur le deuxième but du Portugais. . Xabi Alonso et Ramos, joueurs-clés Si une ultime confirmation était nécessaire, elle est tombée mardi: le milieu Xabi Alonso et le défenseur central Ramos, tous deux absents contre Galatasaray pour avoir cherché le carton jaune au match aller, sont essentiels au bon équilibre des Blancs. En seconde période notamment, les Madrilènes auront reculé sous les coups de boutoir des milieux adverses Sneijder et Felipe Melo. Jose Mourinho, à l'issue du match, était le premier à en convenir: "Nous aurions pu mieux faire. En seconde période notamment, nous n'avons pas défendu en bloc, nous avons laissé trop d'espaces". Mais le coach portugais ne semblait pas excessivement inquiet, et pour cause: il récupérera ses deux "tauliers" Ramos et Xabi Alonso pour les demies, avec un casier vierge de tout avertissement. . Un problème à droite Ramos sera donc bien de retour pour la demi-finale aller prévue le 23 ou 24 avril. Mais il y a de fortes chances pour que l'international de 26 ans doive retrouver ce jour-là ses premières amours comme latéral droit, dans la mesure où Arbeloa, entré mardi en cours de match pour remplacer Essien, visiblement blessé de manière durable, s'est fait exclure à la 89e pour un double avertissement. Arbeloa absent et Essien pas sûr de pouvoir récupérer d'une lésion qui semble musculaire, Ramos devrait en effet être décalé côté droit, laissant la charnière centrale à Pepe-Varane, qui ont souffert à Istanbul. Cette saison, Ramos avait déjà brièvement retrouvé le poste de ses débuts, en C1 justement, face à Dortmund à Bernabeu (nul 2-2). . Quid du gardien? Alors que certains médias espagnols spéculaient avant le match contre Galatasaray sur un retour-surprise de Casillas dans les cages du Real, c'est bien Diego Lopez qui a été préféré une nouvelle fois au portier historique. Mais, sans avoir fait un mauvais match, l'ancien gardien sévillan a pour la première fois encaissé trois buts sous les couleurs des "Merengues". Si l'on ajoute à cela que ce n'est que la troisième fois que Mourinho encaisse autant de buts en Ligue des Champions, il pourrait peut-être y avoir du mouvement dans les buts madrilènes en demi-finales. Après tout, lundi, "The Special One" avait adressé un compliment à "San Iker", chose qu'il n'avait plus faite depuis bien longtemps: "Il ne s'entraîne pas bien. Il s'entraîne très bien". A suivre. cle/pgr/gv

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!