Publié

footC1 - Monaco-Leverkusen: les déclaration

Leonardo Jardim (entraîneur de Monaco): "Il était important de gagner pour différentes raisons.

La principale est de donner de la confiance aux joueurs. Cela montre que le travail réalisé est important. Les joueurs démontrent aussi qu'ils progressent. D'autre part, l'équipe a fourni une deuxième mi-temps supérieure à l'adversaire sur le plan physique. Notre condition physique est actuellement à son meilleur niveau. A la mi-temps, j'ai dit aux joueurs qu'il fallait assumer le jeu, donner plus de problèmes et mettre la pression sur notre adversaire. L'entrée de Silva a aussi permis de garder le ballon. Je voulais qu'il entre pour rester sur ce côté. Joao (Moutinho) a fait une meilleure deuxième mi-temps, comme toute l'équipe. On a eu plus de ballon, l'adversaire a aussi diminué d'intensité." Roger Schmidt (entraîneur de Leverkusen): "Je tiens d'abord à féliciter l'entraîneur de Monaco. On a un goût amer, car on a fait bon match de Ligue des champions. En première mi-temps, on a fait le match quasi-parfait. Malheureusement, on n'a pas su concrétiser. En deuxième mi-temps, on a continué. Mais sur un manque d'attention, Monaco a marqué. On a alors vu que Monaco avait de bons joueurs. On n'a pas réussi à revenir. Je suis cependant satisfait du jeu fourni par mes joueurs tout le match, en première comme en deuxième mi-temps. Quand on voit qu'on a huit occasions en première mi-temps... Ensuite, on a dû faire quelques changements, dont certains dus à des blessures. J'explique difficilement notre problème de finition. Peut-être est-ce un manque de concentration? On sait qu'on a l'habitude de se créer beaucoup d'occasions. Mais, vraiment, j'ai du mal à l'expliquer. Quand on contrôle bien la moitié du match, on se doit de mener au score. Ensuite, on s'est déstructuré. Il faut savoir profiter de ses temps forts. On n'a pas su le faire. (...) C'est dommage. Mais il reste encore cinq matches et notre objectif est toujours de terminer aux deux premières places du groupe." cb/mam

(AFP)

Ton opinion