Publié

FootballC1/PSG - Anderlecht: supporteurs belges limités à 600, aucun autorisé dans Paris

Le nombre de supporteurs du club belge d'Anderlecht qui affronte le Paris SG dans un match de Ligue des champions classé à hauts risques mardi a été limité à 600 et aucun ne sera autorisé dans la capitale, a-t-on appris vendredi auprès de la préfecture de police de Paris.

"Aucun déplacement de supporteurs entre la Belgique et Paris n'est autorisé en dehors de celui organisé par le club et les les autorités", a expliqué la PP, qui a pris ces décisions à l'issue d'une réunion jeudi avec la police belge pour affiner un dispositif validé par la cabinet du ministre de l'Intérieur. En raison des risques d'affrontements entre supporteurs parisiens et belges, deux factions dont l'antagonisme date de plus de 20 ans, les supporteurs d'Anderlecht n'ont "pas le droit non plus de venir et de séjourner à Paris dès la veille du match", a détaillé la PP. Un dispositif policier sera mis en place à la gare du Nord, point d'arrivée d'éventuels supporteurs belges, et des patrouilles, avec des policiers belges, circuleront dans Paris, a expliqué la PP. Pour les 600 supporteurs autorisés à faire le déplacement, "ils seront pris en charge dans des bus et sous escorte", à partir d'un village frontalier belge, selon la PP. Ces supporteurs iront directement au stade du Parc des Princes et ne seront pas autorisés à aller dans Paris. "Une fois le match terminé, ils seront ramenés directement en Belgique", a-t-on ajouté à la PP. Lors du match aller remporté par le club parisien (5-0), 73 supporteurs parisiens avaient été arrêtés à Bruxelles, mais aucun incident violent n'avait été enregistré "grâce à l'important dispositif qui avait été mis en place", a assuré une source policière. Le contentieux entre hooligans des deux clubs remonte au 24 novembre 1992, à l'occasion d'un huitième de finale aller de Coupe UEFA au Parc des Princes. A l'époque, une grosse bagarre avait fait de nombreux blessés. cto/mm/jde

(AFP)

Votre opinion