16.02.2015 à 13:06

footC1 - Shakhtar Donetsk: loin des yeux, proche du coeur de ses supporteurs (PAPIER D'ANGLE)

Par Alexandre FEDORETS Kiev, 16 fév 2015 (AFP) - Éloigné de ses bases par le conflit armé dans l'est de l'Ukraine, le Shakhtar Donetsk pourra compter sur le soutien à distance de ses supporteurs pour son huitième de finale aller de Ligue des champions face au Bayern Munich mardi soir.

"Ils sont l'unique lumière dans nos vies ici, dans Donetsk frappé par la guerre", lance à l'AFP Pavel, étudiant de 21 ans dans la ville. "Je pense que ce sera difficile de jouer contre le Bayern, mais on espère tous le meilleur. Nous adorons tous le Shakhtar et nous leur souhaitons tous le succès", ajoute ce supporteur du club. En raison du conflit armé entre les forces séparatistes et Kiev dans les régions de Donetsk et de Lougansk, le club du Donbass a élu domicile à Kiev et dispute ses rencontres de Ligue des champions à Lviv, soit à près de 1250 kilomètres de ses bases. Résultat: le club ne dispose pas du soutien de son public traditionnel, avec une conséquence sur ses résultats en Championnat d'Ukraine. L'octuple champion d'Ukraine depuis 2004 n'occupe que la deuxième place à mi-saison, avec cinq points de retard sur l'actuel leader, le Dynamo Kiev. Il pourrait ainsi céder un titre qui ne lui a pas échappé ces cinq dernières saisons. "Le soutien de nos fans nous manque vraiment. Mais nous allons faire de notre mieux pour apporter un peu de joie à ceux qui aiment le Shakhtar dans ces temps difficiles", a reconnu le milieu de terrain international croate Darijo Srna. Si en Ligue des champions la Lviv Arena a frôlé les guichets fermés lors des trois rencontres (en moyenne plus de 32.000 spectateurs pour une capacité maximale de 35.000), l'engouement est bien moins important en championnat, dans l'anonymat d'un stade de moins de 2000 places à Kiev. "Ce n'était pas une saison facile, car nous avions tous le sentiment de jouer à l'extérieur l'ensemble de nos rencontres", a ajouté Srna. Un retour à la maison semble encore assez lointain: le centre d'entraînement du Shakhtar dans le sud de la ville de Donetsk a été endommagé par des tirs d'artillerie, tandis que la Donbass Arena de Donetsk, enceinte de 51.500 spectateurs qui a accueilli l'Euro-2012, a également été touchée par des bombardements. "Je pense qu'un jour, nous retournerons à la Donbass Arena. Nous en rêvons tous", a insisté Srna. La fragilité des accords de paix de Minsk 2, pour un cessez-le-feu entré en vigueur dans la nuit de dimanche à lundi entre les rebelles de l'est et les forces ukrainiennes, n'incitent pas à l'optimisme. Contre la puissante armada munichoise en Ligue des champions, peu nombreux sont ceux qui se risquent à pronostiquer une victoire et une qualification ukrainienne dans l'épreuve-reine du football européen. "Évidemment, ils sont favoris, mais ça ne veut pas dire qu'ils sont déjà qualifiés", a néanmoins prévenu l'entraîneur du Shakhtar, le Roumain Mircea Lucescu. "Ils impressionnent dans le contrôle du jeu. Toutefois, comme d'autres équipes, ils ont leur faiblesses. Ça nous laisse la chance d'obtenir un résultat positif", a-t-il ajouté. La démonstration du Bayern samedi contre Hambourg en Championnat d'Allemagne, avec pas moins de huit buts inscrits, a dû calmer l'optimisme de l'entraîneur. vb/af/tba/fbx

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!