Publié

Santé«Ça fait plaisir de revoir sa jambe»

Le CHUV teste des lunettes virtuelles permettant de simuler un membre manquant pour lutter contre les douleurs fantômes.

par
Fabien Feissli

La jambe gauche se lève et la droite l’imite. C’est en tout cas l’impression qu’a Michel Larrivé. Car ce Vaudois de 64 ans n’a plus de jambe droite depuis deux ans. Il a été amputé suite à un diabète mal soigné qui a viré à la gangrène. «Ça fait toujours plaisir de revoir sa jambe. D’ailleurs, il faut faire attention à ne pas se lever parce qu’on y croit vraiment», sourit-il.

Votre opinion