Athlétisme: «Ca m’a donné envie de revenir à Athletissima!»

Publié

Athlétisme«Ça m’a donné envie de revenir à Athletissima!»

Ditaji Kambundji, 20 ans, a découvert le meeting lausannois quelques jours après sa médaille de bronze européenne. Et elle semble avoir apprécié l’engouement du public de la Pontaise.

par
Sylvain Bolt
(Lausanne)
Ditaji Kambundji a apprécié l’ambiance d’Athletissima, qu’elle découvrait pour la première fois à 20 ans.

Ditaji Kambundji a apprécié l’ambiance d’Athletissima, qu’elle découvrait pour la première fois à 20 ans.

Freshfocus

À peine remise de sa médaille de bronze européenne à Munich, Ditaji Kambundji a terminé 8e et dernière du 100m haies d’Athletissima. «C’était surtout le temps qui comptait ce soir (vendredi) avec un tel plateau», a lâché en bout de course la Bernoise, qui a couru en 12’’83 contre 12’’74 aux Européens.

«Il m’aura peut-être manqué un peu d’énergie sur le final»

Ditaji Kambundji, 8e et dernière du 100m haies 

La Suissesse s’est notamment mesurée à la championne olympique portoricaine Jasmine Camacho-Quinn. «C’est génial d’affronter de telles championnes que je rencontre de plus en plus souvent en compétition, a souligné l’athlète de 20 ans. C’est bénéfique pour moi, je sens que je m’améliore!»

Manque de fraîcheur sur la fin

Mais vendredi, le poids de sa médaille de bronze a quand même un peu pesé. «J’étais bien, j’étais même surprise d’avoir des jambes aussi fraîches à l’échauffement, a souri la sœur cadette de Mujinga. Mais c’est vrai que ça a été la course depuis ma médaille européenne, je n’ai pas beaucoup dormi dimanche. Puis j’ai eu de nombreux rendez-vous. Il m’aura peut-être manqué un peu d’énergie sur le final. Mais je suis très satisfaite de mon départ!»

La révélation suisse de cette fin de saison a profité du bain de foule mérité offert par le public suisse pour sa première participation à Athletissima. «Il y a eu beaucoup d’émotions, j’ai eu énormément de plaisir à courir ici à Lausanne, a témoigné la championne d’Europe du 100m haies. Je ne peux pas savoir si les gens m’auraient autant soutenu sans ma  médaille, mais en tout cas ça donne envie de revivre ça!»

Ton opinion