28.01.2015 à 06:07

Ça pourrait mal finir pour Rafael Nadal

Tennis

Blessé de plus en plus souvent, de plus en plus longtemps, Rafael Nadal court après son ombre, sans en avoir la force et l’énergie. Hier, son corps l’a encore abandonné.

par
Christian Despont
MAL FAIRCLOUGH/AFP

Sa souffrance est en soi un spectacle, dans le sens où elle embellit le tennis, non plus en tant que jeu d’adresse, mais sous une forme assez primaire de tragédie humaine. Cette souffrance-là n’a rien de sordide, elle n’est pas de celles dont on se repaît, mais que l’on contemple, un peu en amateur d’art. Personne ne l’a sublimée avec autant de talent que Rafael Nadal.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!