21.09.2020 à 09:38

Tennis«Ça va être étrange de ne pas me retrouver face à lui»

Habitué à affronter Rafael Nadal en finale sur terre battue, Novak Djokovic retrouvera lundi à Rome l’Argentin Diego Schwartzman.

Novak Djokovic fera face à Diego Schwartzman lundi à 17 heures en finale.

Novak Djokovic fera face à Diego Schwartzman lundi à 17 heures en finale.

KEYSTONE

Novak Djokovic a jugé «étrange» dimanche de ne pas se retrouver en finale du Masters 1000 de Rome face à Rafael Nadal, comme c’est déjà arrivé cinq fois depuis 2009. «Bien sûr, être en finale contre Nadal ou sans Nadal, cela fait une grande différence», a souligné le No 1 mondial après sa qualification.

«Beaucoup des finales que j’ai atteintes dans les grands tournois sur terre battue, je les ai jouées contre Rafa... Donc ça va être étrange de ne pas me retrouver face à lui», a ajouté le Serbe, qui va disputer lundi sa 10e finale à Rome, où il a été sacré quatre fois.

Nadal, vainqueur à neuf reprises du Masters 1000 de Rome, a été éliminé en quarts de finale samedi par l’Argentin Diego Schwartzman. «En même temps, Diego et Denis (Shapovalov) ont mérité leur place en demi-finales, donc attendons de voir qui j’aurai en face, je ferai de mon mieux pour gagner», a indiqué Djokovic, avant de voir l’Argentin le rejoindre en finale.

«Je suis toujours aussi motivé pour soulever des coupes. (...) Bien sûr, avec le temps, ça devient plus dur. De toute évidence, je ne suis plus aussi frais et jeune qu’il y a cinq ou dix ans, mais je me sens encore très bien physiquement», a encore souligné le joueur âgé de 33 ans.

En cas de victoire à Rome, il décrocherait un 36e titre en Masters 1000 qui lui permettrait de dépasser Rafael Nadal (tous deux en comptent actuellement 35).

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
2 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Etasseur

21.09.2020 à 10:47

Nadal et Djokovic ont l'un et l'autre plus de titres à Rome que quiconque dans l'histoire du jeu et si l'un des deux est absent de la finale l'autre est bien présent, preuve que malgré les chamboulements dus au coronavirus l'heure n'est pas encore à la révolution n'en déplaise à ceux qui confondent Thiem et Federer et même croient que l'Autrichien est supérieur à notre no 1. Nole a l'occasion de battre un nouveau record et ce sera un bon test de sa capacité, remise en question récemment par son ancien gourou, à battre les records de Nadal et Federer alors qu'il s'en approche à grands pas. Et pour l'épreuve de vérité il faudra attendre Roland Garros