Vu sur Twitter: Caché dans un placard, un couple survit à l'attentat d'Istanbul

Actualisé

Vu sur TwitterCaché dans un placard, un couple survit à l'attentat d'Istanbul

De retour de voyage de noces, un journaliste américano-irakien a raconté en tweets comment sa femme et lui ont échappé aux terroristes ce mardi 28 juin 2016.

par
Sophie Evard
Twitter @stevoiraq

Steven Nabil a survécu à l'attaque du mardi à l'aéroport international Atatürk d'Istanbul qui a causé la mort d'au moins 36 personnes et blessé 147 autres dans un triple attentat-suicide. Au moment de l'attentat, il était en transit à l'aéroport avec sa femme, ils rentraient sur New York après leur voyage de noces.

«Nous venons de quitter l'aéroport. Ma femme a été blessée dans l'attaque. Nous étions face à face avec l'assaillant quand il arrosait partout».

«Ma femme était assise au Café Nero pendant que j'étais allé chercher à manger au 3e étage. En entendant les coups de feu j'ai couru vers elle à travers la foule»

«En descendant les escaliers, j'ai vu que la zone était déserte et que le terroriste tirait dans notre direction. Je l'ai tirée par le bras et nous avons couru autour des sièges»

«J'ai pris ma femme par le bras et je l'ai tirée vers le magasin où nous sommes entrés nous cacher. Nous attendions, terrorisés, alors qu'il tirait devant la boutique. On s'en est tout juste sortis»

«On s'est cachés dans un placard du salon de coiffure et on est restés assis en boule pendant 45 minutes en attendant de savoir si quelqu'un allait ouvrir la porte»

C'est en sortant de l'aéroport qu'il a raconté en tweets ce qu'ils avaient vécu. Aujourd'hui, Steven Nabil a continué ses tweets pour raconter combien ils sont traumatisés par ces attentats et raconter les détails de ces minutes d'angoisse.

Ton opinion