Publié

LuxeCahuzac dément sa reconversion dans l'immobilier

Sous le titre «La reconversion de Jérôme Cahuzac», Le Parisien écrit jeudi qu'il «aurait enfin décroché un job dans l'immobilier haut de gamme à Paris».

1 / 60
L'ancien ministre socialiste du Budget Jérôme Cahuzac a été condamné mardi en appel à quatre ans de prison, dont deux avec sursis pour avoir dissimulé un compte bancaire à l'étranger. (15 mai 2018)

L'ancien ministre socialiste du Budget Jérôme Cahuzac a été condamné mardi en appel à quatre ans de prison, dont deux avec sursis pour avoir dissimulé un compte bancaire à l'étranger. (15 mai 2018)

AFP
L'ancien ministre français du Budget Jérôme Cahuzac, condamné en 2016 à trois ans de prison pour fraude fiscale et rejugé en février à Paris, saura mardi s'il va en détention. (Dimanche 13 mai 2018)

L'ancien ministre français du Budget Jérôme Cahuzac, condamné en 2016 à trois ans de prison pour fraude fiscale et rejugé en février à Paris, saura mardi s'il va en détention. (Dimanche 13 mai 2018)

AFP
L'ancien ministre français du Budget, Jérôme Cahuzac, sera fixé sur son sort le 15 mai. (Mercredi 21 février 2018)

L'ancien ministre français du Budget, Jérôme Cahuzac, sera fixé sur son sort le 15 mai. (Mercredi 21 février 2018)

AFP

L'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac, contraint de quitter la vie politique en mars 2013 après les révélations sur son compte bancaire à l'étranger, a démenti jeudi via son avocat avoir retrouvé un emploi «dans l'immobilier haut de gamme à Paris», comme l'écrit Le Parisien.

«Jérôme Cahuzac dément tout ce qui est écrit dans cet article. Comme toute personne qui n'a pas de revenus, il cherche actuellement du travail», a déclaré à Me Jean Veil, conseil de l'ancien ministre. Sous le titre «La reconversion de Jérôme Cahuzac», Le Parisien écrit jeudi qu'il «aurait enfin décroché un job dans l'immobilier haut de gamme à Paris».

Jérôme Cahuzac avait quitté le gouvernement le 19 mars 2013, en plein scandale après les révélations par Mediapart de sa possession d'un compte bancaire caché à l'étranger, qu'il avait longtemps nié avant de reconnaître son mensonge. Il a été mis en examen, notamment pour «fraude fiscale» et «blanchiment de fraude fiscale».

(AFP)

Ton opinion