10.11.2016 à 13:01

SuisseCaisses de pension: taux de couverture en légère hausse

Les plus-values réalisées sur les actions ont amélioré la situation des institutions de prévoyance au troisième trimestre.

Les immeubles ou encore les hedge funds ont contribué au résultat positif au 3e trimestre.

Les immeubles ou encore les hedge funds ont contribué au résultat positif au 3e trimestre.

Keystone

Les taux de couverture des institutions de prévoyance en Suisse ont légèrement augmenté au troisième trimestre 2016. Une fois encore, l'amélioration de la situation de financement s'explique surtout par les plus-values réalisées sur les actions.

Pour les institutions de prévoyance de droit privé, le taux de couverture estimé pondéré en fonction de la fortune s'est hissé de 0,6 point de pourcentage par rapport à juin, pour s'inscrire à 111% à fin septembre, indique jeudi Swisscanto dans son moniteur. Le taux des caisses de droit public avec capitalisation totale a augmenté d'autant, à 99,4%.

Ainsi, au terme du 3e trimestre, 97% des institutions de droit privé et 74,5% des caisses publiques (avec capitalisation totale) dépassent la barre des 100% en matière de couverture, observe Swisscanto. Qui plus est, 63,5% des premières et 19,2% des secondes se situent même au-delà de 110%.

Pertes en septembre

Pour les mois de juillet à septembre, les caisses recensées ont réalisé un rendement pondéré en fonction de la fortune calculé à 1,39%. Pour l'ensemble de période de janvier et à fin septembre, la valeur s'élève à 3,03%.

Au 3e trimestre, les actions, les immeubles et les fonds spéculatifs (hedge funds) ont en effet contribué au résultat positif, malgré les pertes de cours des actions en septembre, souligne Swisscanto. Les obligations et les matières premières ont en revanche fourni des rendements négatifs sur la période sous revue.

Les estimations au 30 septembre se basent sur les données réelles à fin décembre 2015 de 467 caisses, rappelle le spécialiste des fonds de placement, de la gestion de fortune et des solutions pour la prévoyance professionnelle et privée, contrôlé par la Banque cantonale de Zurich. Elles représentaient une fortune globale de 581 milliards de francs.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!