Publié

InterpellationsCambriolages en série: coup de filet de la police bernoise

Onze personnes de nationalité géorgienne ont été arrêtées. Elles sont «fortement soupçonnées» d'avoir commis en bande plus d'une vingtaine de cambriolages dans les cantons de Berne, Lucerne, Neuchâtel et Saint-Gall.

ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION, Keystone

La police bernoise a arrêté une bande de onze personnes «fortement soupçonnées» d'avoir commis plus d'une vingtaine de cambriolages dans les cantons de Berne, Lucerne, Neuchâtel et Saint-Gall à la fin de l'année dernière. Le montant du butin est estimé à plus de 300'000 francs.

Deux hommes se trouvent toujours en détention, précisent jeudi la police cantonale et le ministère public dans un communiqué. La majorité des suspects, tous des hommes de nationalité géorgienne, ont été expulsés du territoire suisse.

La police a lancé une grande enquête suite à l'interpellation à Tavannes le 21 décembre, après un contrôle d'identité, de quatre ressortissants géorgiens qui transportaient de nombreux objets de valeur de provenance douteuse. Sept autres hommes ont ensuite été identifiés et arrêtés par les polices bernoise, neuchâteloise et vaudoise.

Les cambrioleurs profitaient de l'absence des habitants pour forcer le cylindre des appartements ou des maisons. Ils emportaient de l'argent liquide, du matériel informatique et des bijoux.

Certains des objets retrouvés par la police lors de diverses perquisitions ont pu être remis aux personnes cambriolées. Une grande partie du butin n'a toutefois pas pu être restituée. La police cantonale bernoise présume que le nombre effectif de délits commis est supérieur à ceux qui ont pu être élucidés. Elle poursuit son enquête.

(ats)

Votre opinion