Publié

FootballCAN-2013 - Focus: Renard relativise, Moses vise juste (ENCADRE)

Le sélectionneur de la Zambie Hervé Renard a relativisé son échec dès le premier tour en rappelant sa victoire dans la CAN précédente, tandis que l'attaquant Moses a signé un doublé sur deux penalties, offrant la qualification au Nigeria (2-0 contre l'Ethiopie).

Le geste du jour: Moses, roi des penalties Le jeune attaquant de Chelsea Victor Moses (22 ans) avait le destin du Nigeria au bout des pieds. Il n'a guère tremblé au moment d'exécuter les deux penalties qui ont offert un succès inespéré aux siens contre l'Ethiopie (2-0) et surtout une qualification pour les quarts de finale de la CAN. Le plus dur commence pour les Super Eagles qui vont devoir défier la Côte d'Ivoire au prochain tour, dimanche. La déclaration du jour: "C'est mieux de gagner une fois dans la vie que d'aller en quart à chaque fois et ne jamais rien gagner". Le sélectionneur de la Zambie Hervé Renard a relativisé "l'échec" de son équipe, tenante du titre et éliminée dès le premier tour après son 0-0 face au Burkina Faso. "C'est mieux de gagner une fois dans la vie que d'aller en quart à chaque fois et ne jamais rien gagner, a dit le Français. Ca n'efface pas l'échec, mais je suis très fier de mes joueurs. Même dans les moments difficiles, il faut faire les bonnes analyses. Tout le monde est triste, bien sûr, mais on a fait le maximum. Les joueurs ont fait un très bon match mais n'ont pas marqué". Le chiffre du jour: 21 Cela faisait 21 ans qu'un tenant du titre n'avait pas été éliminé au 1er tour d'une CAN. La Zambie de Hervé Renard, qui a aligné 3 matches nuls dans le tournoi, a donc fait aussi bien (ou mal) que l'Algérie, championne d'Afrique en 1990 et incapable de s'extraire des poules deux ans plus tard. Avec deux petits buts inscrits en 3 rencontres, les Chipolopolos auront payé très cher leur manque d'efficacité chronique, un an après avoir créé une énorme sensation en dominant les 3 grands favoris (Sénégal, Ghana, Côte d'Ivoire) et d'être sacrés champions d'Afrique. kn-ybl/bm

(AFP)

Votre opinion