26.01.2013 à 17:53

FootballCAN-2013 - Les cancans de la CAN (ENCADRE)

Orgueil.

Deux nuls en deux matches pour une première CAN, c'est déjà un succès pour le Cap-Vert, plus petite nation à avoir participé au tournoi africain (500.000 habitants). "Le Cap-Vert va continuer à avoir des prestations très positives, à rendre fiers les Cap-Verdiens et à faire rayonner l'image de notre pays", a écrit Jorge Carlos Fonseca, le président de la République de cet archipel lusophone, selon la presse nationale. "Le résultat (contre le Maroc, 1-1, ndlr) permet de nourrir tous les espoirs, puisque nous avons des chances de poursuivre notre route dans le tournoi, même si ce sera peut-être un peu plus dur contre l'Angola que contre le Maroc". Discipline. Wakaso a été suspendu pour la troisième match du Ghana, lundi contre le Niger, après avoir écopé d'un deuxième avertissement en deux matches, pour avoir soulevé son maillot, sous lequel on pouvait lire une inscription religieuse. Mais il faut croire que le milieu aime ça: avec son club de l'Espanyol Barcelone, il a récolté cette saison la bagatelle de onze cartons jaunes et d'un rouge en quinze matches de Liga ! Torride. Scène cocasse dans le centre de presse de Rustenburg samedi après-midi, avant Côte d'Ivoire-Tunisie. Dans l'ambiance studieuse et surchauffée de la petite salle s'élèvent soudain d'un ordinateur les soupirs haletant de plaisir d'une voix féminine, apparemment la bande-son d'une vidéo coquine. "Mets les écouteurs !", ont alors lancé en s'esclaffant ses confrères au journaliste pris la main dans le sac, si l'on peut dire. Capitaine. Drogba était remplaçant contre la Tunisie, un camouflet pour la star ivoirienne et une surprise de taille, même s'il avait été transparent mardi contre le Togo (2-1). Mais en bon capitaine, il a tout de même dirigé l'échauffement des titulaires avant le match, sans toutefois revêtir la chasuble (infamante?) des remplaçants. Il n'a pas cessé de leur parler et a mené l'entraînement, comme d'habitude. Pot-pourri. Un stade est parfois le lieu du mélange de cultures, notamment musicales. Avant Côte d'Ivoire-Tunisie, on a pu assister à quelques minutes d'une version revisitée du fameux chant des supporters de Liverpool, "You'll never walk alone". Une publicité diffusée sur les écrans géants de l'enceinte de Rustenburg utilisait son refrain, qui s'est marié pour l'occasion avec les vuvuzelas zouloues et les percussions ivoiriennes. Ibrahimovic est partout. Même à la CAN, en Afrique du Sud, "Ibra" est au centre des conservations. Un journaliste français a demandé samedi au sélectionneur du Maroc Rachid Taoussi s'il avait "resserré les boulons" de son équipe et s'il avait réclamé à ses joueurs d'être "plus disciplinés dans le jeu" lors du match décisif contre l'Afrique du Sud, dimanche à Durban. La question n'a pas du tout plu au technicien des Lions de l'Atlas. "Vous les avez vu indisciplinés? Il faut poser la question directement. Resserrer les boulons ce n'est pas être indisciplinés. Je sais que vous avez introduit le verbe zlataner dans le Larousse mais...", a-t-il répondu, provoquant l'hilarité générale et les applaudissements des journalistes. ybl-kn/jcp

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!