Publié

CAN-2013 - Sénégal: un responsable de la Fédération de football démissionne

Un responsable de la Fédération sénégalaise de football (FSF) a démissionné après les incidents ayant provoqué l'élimination du Sénégal de la CAN-2013 par la Côte d'Ivoire au terme de leur match à Dakar interrompu à la suite d'incidents, alors que la FSF doit faire son bilan le 23 octobre.

Louis Lamotte, premier vice-président de la FSF et en charge du football professionnel, a annoncé sa démission de l'instance fédérale dans un entretien mercredi à l'Agence de presse sénégalaise (APS, officielle), ce qu'a confirmé vendredi à l'AFP Amadou Kane, vice-président de la FSF en charge de l'organisation des compétitions. Le président de la FSF, Augustin Senghor, a affirmé avoir pris acte de cette démission, selon ses propos rapportés par la presse sénégalaise. "Nous n'avions pas d'autres choix que de l'accepter. (...) mais sa démission ne nous empêchera pas de travailler", a-t-il dit. Amadou Kane a affirmé que le comité exécutif de la FSF se réunira mardi prochain, 23 octobre, rencontre dont l'ordre du jour comprend le bilan du match Sénégal-Côte d'Ivoire à Dakar et les leçons à en tirer. Le match, disputé le 13 octobre dans le cadre des barrages retour qualificatifs à la CAN-2013, avait été interrompu à la 74e minute à la suite d'incidents, alors que la Côte d'Ivoire menait 2 à 0: feux allumés dans les gradins, jets de divers projectiles en direction du terrain par des supporters sénégalais mécontents. La police est intervenue pour disperser les supporteurs en colère et sécuriser joueurs sénégalais, ivoiriens et supporteurs ivoiriens. Après une quarantaine de minutes d'interruption, le match a été définitivement suspendu. Le Sénégal avait déjà perdu le match aller 4-2 en Côte d'Ivoire. Le 15 octobre, la Confédération africaine de football (CAF) a confirmé le résultat "à savoir 2-0 en faveur de la Côte d'Ivoire", ce qui élimine le Sénégal de la Coupe d'Afrique des Nations 2013. Elle a précisé que sa commission de discipline pourrait imposer "d'autres sanctions", sans plus de détails. Selon Amadou Kane, la FSF a décidé de porter "plainte contre X pour que la lumière soit faite" sur les incidents. Elle a ensuite fait parvenir à la CAF un rapport détaillé sur les évènements. Le document "est parti hier (jeudi)" de Dakar. str-cs/et

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!