Publié

FootballCAN-2015/Cameroun: "Il y a une autre mentalité" qu'à la Coupe du monde, assure Finke

Malabo (Guinée équatoriale), 19 jan 2015 (AFP) - Le sélectionneur du Cameroun, l'Allemand Volker Finke, a assuré lundi que les Lions indomptables abordaient la CAN-2015 avec "une autre mentalité" après un Mondial-2014 désastreux.

"Il y a une autre mentalité, un autre état d'esprit et un vestiaire qui est fermé depuis deux, trois mois, il n'y a pas de fuites. On verra, il n'y a pas de garantie pour l'avenir mais actuellement l'équipe est unie et travaille ensemble. Je sais qu'il y a des intérêts autour de l'équipe, on va voir comment se passera l'avenir mais je suis optimiste", a déclaré le technicien. "On avait effectué une très bonne préparation en Autriche et on avait terminé par un match nul contre l'Allemagne, et peut-être que c'était dangereux d'aller au Brésil en pensant qu'on allait forcément réussir une bonne Coupe du monde. C'est l'une des raisons pour lesquelles on a fait un Mondial qui était inacceptable. C'est fini mais je sais ce qui s'est passé. Il faut toujours rester vigilant et tout le monde doit regarder dans la même direction", a-t-il ajouté. La Coupe du monde du Cameroun avait tourné au ridicule avec des déculottées subies face à la Croatie (4-0) et au Brésil (4-1) au premier tour, agrémentées de fortes dissensions en interne symbolisées par le coup de tête asséné par Benoît Assou-Ekotto à son coéquipier Benjamin Moukandjo en plein match contre les Croates. Après cette scène surréaliste, l'image du Cameroun avait été encore un peu plus ternie par les accusations de corruption lancées par le magazine allemand Der Spiegel. kn/es

(AFP)

Votre opinion