13.11.2014 à 17:46

FootballCAN-2015 - En attendant un pays hôte, les qualifications continuent (PRESENTATION)

Alors que la Confédération africaine cherchait un pays organisateur de la CAN-2015 pour remplacer le Maroc, les éliminatoires reprenaient vendredi avec l'avant-dernière journée qui devait élargir le contingent de qualifiés autour de l'Algérie et du Cap-Vert.

Les Fennecs de Christian Gourcuff ont réalisé le carton plein et déjà pris leur billet pour la 30e édition du tournoi continental. Vendredi, ils accueillent donc l'Ethiopie sans pression. Dans ce groupe B, le Mali, qui va défier le Malawi le lendemain, est bien placé. Autre pays proche de la qualification, le Cameroun n'a besoin que d'un nul face à la RD Congo, dans le groupe D. Mais la situation est plus compliquée pour la Côte d'Ivoire, qui a le même nombre de points que la RDC mais reste derrière à la différence de buts particulière. Les Eléphants doivent déjà battre la Sierra Leone, match "à l'extérieur" disputé à Abidjan en raison de l'épidémie d'Ebola. Le sélectionneur Hervé Renard a rappelé les vétérans Kolo Touré et Zokora, mais ce dernier a décliné cette convocation et confirmé sa retraite internationale. Le public ivoirien avait scandé le nom de l'icône Drogba à l'issue de la défaite à domicile face à la RDC (4-3)... Dans le groupe G, cela reste serré entre trois prétendants. La Tunisie se détache nettement cependant: un simple nul lui suffirait pour se qualifier, tâche a priori aisée, de surcroît à domicile, contre le Botswana, seule équipe des éliminatoires à n'avoir engrangé aucun point. Les Aigles de Carthage seraient également qualifiés si le Sénégal battait l'Egypte dans l'autre match. Au Caire, les Pharaons ont eux tout intérêt à s'imposer pour espérer renouer avec une phase finale qu'ils n'ont pas fréquentée lors des deux dernières éditions (2012, 2013) après l'avoir remportée trois fois de suite (2006, 2008, 2010). Dans le groupe A, l'Afrique du Sud reçoit le Soudan dans un climat chargé d'émotion: ce sera le premier match des Bafana Bafana depuis la mort par balle de leur gardien et capitaine, Meyiwa, fin octobre. Ce match se disputera d'ailleurs à Durban, au stade des Orlando Pirates où évoluait le joueur. Une victoire les qualifierait à coup sûr. Les sensations seront différentes pour le Nigeria. Le champion en titre est en fâcheuse posture après son revers 3-2 à domicile face au Congo, qui dispose de trois points de plus. Les Super Eagles, repris par Stephen Keshi qui avait été brièvement écarté, retrouvent cet adversaire avec la quasi-obligation de l'emporter pour rester dans la course, et l'idée de remonter leur handicap dans la différence de buts particulière pour garder leur destin en mains. Le Ghana et le Togo sont les favoris du groupe E, une victoire leur permettrait de vider de tout enjeu leur confrontation de mercredi prochain. Ils affrontent les deux outsiders, respectivement l'Ouganda et la Guinée. Sachant que la Sierra Leone est quasiment éliminée, la Guinée est le dernier des trois pays touchés par Ebola (le 3e étant le Liberia, éliminé en tour préliminaire) à encore avoir ses chances. Pour cela, le Syli national ne doit pas perdre au Togo. Dans le groupe F, le Cap-Vert, étonnant quart-finaliste de la CAN-2013, a déjà son billet en poche. Le vainqueur du match Mozambique-Zambie sera tout proche de la qualification. Le Gabon y est presque (groupe C): un nul en Angola lui suffit. Le Burkina Faso, finaliste de la CAN-2013 et qui vient de connaître le renversement du régime du président Blaise Compaoré, peut conforter ses chances chez le petit Lesotho. ybl/stt/gca

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!