23.03.2012 à 23:32

CyclismeCancellara malchanceux

Le Suisse a été victime de trois crevaisons puis de deux chutes lors du Grand Prix de l’E3, remporté par l'inévitable Tom Boonen.

par
DB

Vainqueur des deux dernières éditions du Grand Prix de l’E3, comptant pour le circuit mondial, Fabian Cancellara n'a pas eu de chance hier. Le Suisse a été victime de trois crevaisons puis de deux chutes. Cela ne l'a pas empêché de terminer avec les meilleurs en se montrant très en jambes. «Ce n’était pas le jour pour gagner une telle course. Avoir autant de malchance comme aujourd’hui, c’est tout simplement pas possible !», résumait Cancellara, décu.

C'est l'inévitable Tom Boonen (Omega Pharma) qui a profité de la malchance du Suisse pour remporter l'épreuve pour la cinquième fois de sa carrière après 2004, 2005, 2006 et 2007. Il a devancé au sprint l’Espagnol Oscar Freire et l’Autrichien Bernhard Eisel à Harelbeke (nord-ouest).

A coup sûr, Boonen et Cancellara qui seront les deux grands favoris du Tour des Flandres le 1er avril sont très en forme.

A l’inverse, Philippe Gilbert continue d’inquiéter ses supporters. Le numéro un mondial 2011, loin de sa forme de l’année dernière, a abandonné à 50 kilomètres de la ligne après avoir longtemps erré en queue de peloton.

Boonen a décroché son 6e succès de la saison, le vingtième pour l’équipe Omega Pharma à nouveau très en vue vendredi, notamment grâce au Français Sylvain Chavanel échappé en compagnie du Kazakh Dimitri Muravyev à 30 km de l’arrivée et rejoint à six kilomètres du but.

A noter que Cancellara n'a pas été le seul malchanceux hier: le Britannique David Millar, victime d’une chute à 70 kilomètres de l’arrivée, souffre d’une fracture de la clavicule gauche. L’Espagnol Carlo Barredo (Rabobank) a lui aussi lourdement chuté et souffre d’une fracture du bras droit et devra être opéré.

(SI)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!