09.12.2016 à 09:59

RechercheCancer: un biologiste suisse honoré

La Ligue contre le cancer décerne ce jour le prix Robert Wenner, doté de 100 000 francs, à Mikael Pittet.

Mikael Pittet.

Mikael Pittet.

DR/Ligue contre le cancer

Le biologiste suisse basé à Boston (USA) Mikael Pittet est récompensé pour ses travaux sur l'immunothérapie. La Ligue suisse contre le cancer lui remet le prix Robert Wenner.

Dans le cadre d'essais sur des souris, l'équipe du professeur Pittet, un Lausannois âgé de 41 ans, a mis en évidence un moyen de rendre des tumeurs résistantes sensibles à une immunothérapie. Ces travaux alimentent l'espoir d'immunothérapies efficaces chez les personnes atteintes de cancer chez qui elles restent encore sans effet aujourd'hui, écrit vendredi la Ligue suisse contre le cancer dans un communiqué.

On entend par immunothérapie les traitements visant à stimuler le système immunitaire pour qu'il s'attaque aux cellules cancéreuses. L'utilisation depuis 2011 d'une nouvelle catégorie de médicaments - les inhibiteurs de points de contrôle immunitaire - a entraîné une très nette amélioration chez de nombreuses personnes atteintes d'un cancer avancé de la peau ou du poumon dont le pronostic était jusque-là défavorable.

Chez environ 20% des patients, le traitement de quelques mois semble induire une régression de la tumeur, voire un contrôle du cancer par le système immunitaire pendant plusieurs années. Mais chez la majorité des malades, les inhibiteurs de points de contrôle immunitaire restent impuissants, précise la Ligue contre le cancer. C'est là qu'interviennent les résultats publiés récemment par l'équipe de Mikael Pittet, au Massachusetts General Hospital, aux Etats-Unis.

Une seconde découverte

Mikael Pittet s'est également fait remarquer par la découverte, publiée dans la revue spécialisée Science, d'un nouveau groupe de cellules immunitaires qui interceptent les signaux émis par la tumeur dans les ganglions lymphatiques et qui peuvent ainsi empêcher la progression de la maladie. Il s'agit à présent de mettre au point des stratégies thérapeutiques pour soutenir et renforcer ce groupe de cellules immunitaires.

Créé par le gynécologue bâlois Robert Wenner, décédé en 1979, le prix du même nom est destiné à soutenir des scientifiques de moins de 45 ans actifs dans la recherche sur le cancer. La Ligue contre le cancer décerne ce prix tous les ans ou tous les deux ans depuis 1983.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!