Publié

PolitiqueCandidats francophones au coude-à-coude dans le Jura bernois

En outre, un nouveau projet de fusion de communes dans la région a passé la rampe du vote populaire dimanche, consacrant le 2e succès consécutif après celui approuvé à la mi-mars.

Philippe Perrenoud lors de l'assemblée des délégués du part samedi à Malleray-Bevilard dans le Jura bernois.

Philippe Perrenoud lors de l'assemblée des délégués du part samedi à Malleray-Bevilard dans le Jura bernois.

Keystone

Les deux candidats francophones en lice pour un siège au gouvernement bernois sont au coude-à-coude, selon une première projection de l'institut gfs. Le conseiller d'Etat sortant socialiste Philippe Perrenoud est 7e et son adversaire de l'UDC Manfred Bühler 8e.

Les six autres conseillers d'Etat sortants occupent les premières places et devraient donc être réélus, selon cette projection pour la chaîne de télévision régionale TeleBärn.

L'issue de l'élection au gouvernement reste donc très indécise. L'enjeu du scrutin est de savoir si la droite va s'emparer de la majorité.

Feu vert à la fusion de communes

Un nouveau projet de fusion de communes dans le Jura bernois a passé la rampe du vote populaire dimanche. Les habitants des villages de Péry et de La Heutte ont accepté à une très forte majorité de se réunir au sein de la commune de Péry-La Heutte qui comptera quelque 1900 habitants.

La Heutte a accepté le contrat de fusion par 90% des votants et Péry par 82%, a indiqué le président de la commission d'étude Michel Vogt. Ce résultat ne constitue pas une véritable surprise puisque ces deux entités avaient déjà noué de nombreuses collaborations.

La participation a atteint 48% à Péry et 54% à La Heutte. Il s'agit du 2e succès consécutif d'un projet de fusion après la création de la commune de Petit-Val forte de quelque 400 habitants le 16 mars. Mais d'une façon générale, les projets de fusions plus importants lancés dans le Jura bernois ont échoué devant le peuple.

(ats)

Votre opinion