Publié

ConcertCantat fait chavirer les Docks

Après treize ans de silence scénique, Bertrand Cantat s’est offert de nouveaux «Horizons», hier soir, dans une salle lausannoise sage, émue et bondée.

par
Fred Valet

Du monde. Beaucoup de monde. Des fans. Exclusivement. De la sueur gorgée de tendresse entre les corps. De celle, tenace, qui coule au creux des mains quand on attend un vieil amour sur un quai de gare. Treize ans que les fans de Noir Désir espéraient le retour de Bertrand Cantat sur scène.

Les mauvaises langues s’attendaient à trébucher sur des banderoles et quelques cris de désapprobation hier soir dans la salle lausannoise des Docks. Mais, comme en France ces dernières semaines, l’apparition de son nouveau groupe, Détroit, qu’il forme avec le musicien Pascal Humbert, a tenu la justice à distance et la morale s’est pendue toute seule au crochet du rock.

Votre opinion