Actualisé

Royaume-UniCapote retirée pendant l'acte: un homme condamné pour viol

Un Britannique qui avait retiré son préservatif pendant un rapport avec une prostituée, à Bournemouth, a écopé de 18 ans de prison, dont douze ferme.

par
J.Z.
Du côté de la défense, les avocats ont affirmé que Lee Hogben avait été victime d'abus sexuels pendant plusieurs années.

Du côté de la défense, les avocats ont affirmé que Lee Hogben avait été victime d'abus sexuels pendant plusieurs années.

DorsetPolice/BNPS

Le 19 janvier 2018, Lee Hogben avait rendez-vous avec une jeune prostituée de 20 ans dans un hôtel de Bournemouth (UK) pour un rapport sexuel convenu sur internet.

Mais selon «The Independent», ce Britannique de 35 ans a tenu à retirer son préservatif pendant l'acte, forçant la jeune femme a poursuivre le rapport malgré ses protestations répétées. Après qu'une plainte a été déposée à son encontre, l'homme a été arrêté le lendemain pour suspicion de viol.

«Hogben est allé au-delà de ce qui avait été consenti en retirant sa protection, que la plaignante avait fixée comme condition au rapport sexuel, a déclaré la procureure mardi lors du dernier jour de procès à Bournemouth. Elle a protesté à plusieurs reprises et essayé de se dégager, mais il lui a dit d'arrêter.»

Du côté de la défense, les avocats ont mis en avant le passé douloureux de l'accusé, affirmant que ce dernier avait été victime d'abus sexuels pendant plusieurs années.

Lee Hogben, qui avait déjà été condamné dans des affaires ultérieures de harcèlement, a finalement été reconnu coupable de viol et de tentatives de contrainte sexuelle, écopant d'une peine totale de 18 ans de prison, dont douze ferme.

À noter qu'au terme de l'audience, le condamné s'en est directement pris au juge qui venait de prononcer le verdict. «Je viens vous chercher. Une nuit, vous aurez un fusil braqué au visage», a-t-il déclaré à l'intention du magistrat.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!